Climat

COP 21 : L’accord international est signé, le travail de terrain continue

| Mis à jour le 21/12/2015
Par

Source : COP 21 

Dans les clameurs et les effusions de clôture du sommet, l’information est passée en toute discrétion : l’accord issu de la 21ème conférence des parties (COP21), conclue le 12 décembre 2015, confère aux gouvernements locaux et subnationaux un rôle clé dans la décarbonation des territoires. Alors que l’accord de Paris n’entrera en vigueur qu’après 2020, les acteurs infra-étatiques travaillent d’ores et déjà à la concrétisation de leurs engagements, souvent souscrits en amont de la COP.

cet article fait partie du dossier

Climat : Pourquoi les experts défendent un rôle accru des collectivités locales

« Ce n’est pas l’accord qui fait reculer les émissions de gaz à effet de serre mais les acteurs ». Sans dévaluer l’avancée accomplie par les Etats lors de la COP21, Pierre Radanne insiste sur le rôle des acteurs non-étatiques – essentiellement les collectivités locales et les entreprises – pour que s’enclenche d’ores et déjà la « dynamique », unanimement saluée, issue de l’accord de Paris, signé au Bourget le 12 décembre 2015.

Lire aussi : Cop21 : récit d’une 2e semaine lourde d’enjeux

A la manœuvre

Une fois encore, le président de l’association 4D (dossier et débat pour le développement durable) , et ancien président de l’Ademe, souligne que « le changement climatique est la première question à solidarité obligatoire de l’histoire de l’humanité : au-delà de notre individualité, il nous rappelle que nous appartenons tous à l’espèce humaine – d’où l’importance d’être à 195 Etats. Mais cette problématique planétaire appelle des solutions territoriales : c’est dans les collectivités que se font les choix d’urbanisme – en particulier de transports -, que se trame le ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Dossier

Climat : Pourquoi les experts défendent un rôle accru des collectivités locales

Au sommaire du dossier

Lire le premier article
Commentaires

1  |  réagir

15/12/2015 09h22 - Cachou

Le travail de terrain continue…sauf que le travail de terrain n’a pas attendu la « COM 21″ je dis bien com, volontairement, tant tout ce grand barnum médiatique ressemble plus à une opération de com qu’autre chose, orchestrée par divers politiques, ONG et j’en passe…
Nos collectivités -contraintes et forcées par les coupes budgétaires- n’ont pas attendues les indjonctions suprêmes et incantatoires de nos gouvernements, si prompt à culpabiliser les foules d’être des citoyens consommateurs pollueurs; par ailleurs les quartiers n’ont pas non plus attendues cette COP pour se mobiliser…sauf qu’en grandes déclarations et réalité du terrain il y a une énorme différence….la preuve, pour diriger un conseil syndical d’une copropriété engagée dans un programme de rénovation complet -et tant qu’à faire énergétique- j’affirme qu’il est bien difficile de concrétiser les choses eu égard au coût astronomique des travaux, à la mauvaise volonté des banques, trop rares dans les faits à proposer des prêts à taux 0%, et comble du comble, à des inepties réglementaires de l’Etat qui prive de subventions ANAH celles et ceux qui sont devenus propriétaires sur un ancien bailleur social pendant une période de 10 ans après leur acquistion…alors que ce sont ces mêmes logements qui ont le plus besoin d’être rénovés…un peu de cohérence dans tout cela serait quant même bienvenue…sans compter qu’il faut être honnête, la préoccupation première des populations n’est pas et ne sera pas avant longtemps le climat…mais déjà de vivre décemment

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP