En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Sécurité civile

Sapeurs-pompiers : augmentation du secours à victimes et du volontariat en 2014

Publié le • Par • dans : Actu prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

Caserne pompiers © Phovoir

Le ministère de l’Intérieur a publié, mercredi 9 décembre, les statistiques des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) pour l’année 2014. A noter parmi les principales évolutions, l’augmentation des missions de secours à victimes et des interventions pour des accidents de la circulation. Hissé au rang de priorité présidentielle, le volontariat progresse.  

 

Fin 2014, on dénombrait 246 900 sapeurs-pompiers en France, dont 40 800 sapeurs-pompiers professionnels (17%) – le chiffre a augmenté de 1 % en un an – et 12 300 militaires (5%) de Paris et Marseille. L’équivalent de 359 sapeurs-pompiers pour 100 000 habitants.

Effectifs : hausse du nombre de pompiers professionnels et de volontaires

Dans ce bilan annuel, on note qu’après une décennie d’érosion, le nombre de sapeurs-pompiers volontaires (193 800) est en hausse (+ 1 500) et représente 78 % des effectifs. Fait positif, la durée moyenne d’engagement de ces volontaires progresse et s’établit à 11 ans et 3 mois, gagnant 2 mois par rapport à 2013. En huit ans, la durée moyenne a augmenté de presque une année.

Lors du congrès de Chambéry en 2013, le président de la République, François Hollande, s’était engagé en faveur d’une relance du volontariat, se fixant l’objectif « de retrouver 200.000 sapeurs-pompiers volontaires d’ici la fin du quinquennat, c’est-à-dire retrouver en 2017 le niveau qui était le nôtre une décennie plus tôt, en 2007. »

En augmentation, le nombre de jeunes sapeurs-pompiers et cadets (10-18 ans) s’élève à 27 800 personnels, tout comme le nombre de femmes qui progresse de 3% chez les volontaires et de 5% chez les professionnels, pour représenter aujourd’hui 14% des sapeurs-pompiers civils. En outre, les services de santé et de secours médical (SSSM) constituent 5 %des effectifs des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS).

Missions : davantage de secours à victimes ainsi que d’interventions pour des accidents de la route

Avec 4 294 000, le nombre des interventions des sapeurs-pompiers diminue de 0,4 % par rapport à 2013. Ce sont 117 669 interventions par jour qui ont été effectuées, soit 1 intervention toutes les 7,3 secondes. Dans ce cadre, 3 384 400 victimes ont été prises en charge (+ 0,2%) par les sapeurs-pompiers.

Au sein de l’ensemble des interventions, celles pour incendies reculent de 4 % et ne représentent plus que 6% des interventions. Avec 3 248 900 (+ 1% par rapport à 2013), le secours à victimes (crise cardiaque, malaise, accidents etc.) représente quant à lui 72% des interventions. Depuis 2011, le nombre de cette dernière mission a progressé de 5,4 %. De leur côté, après une baisse continue depuis 2009, 279 500 missions de secours pour desaccidents de circulation ont été réalisées, en augmentation de 3% par rapport à l’année précédente.

Lors de ces interventions, 1 603 agressions de sapeurs-pompiers ont été recensées, dont 1 429 ont fait l’objet d’un dépôt de plainte. L’ensemble ayant été à l’origine de 1 080 jours d’arrêt de travail.

Données financières : stabilité du budget des SDIS, coût par habitant inchangé

Le coût moyen par habitant des services d’incendie et de secours est stable à 81 euros par habitant. Le montant cumulé des dépenses des 99 SDIS atteint 4 milliards 927 millions (+ 66 millions d’euros par rapport à 2013). Le total du budget des SDIS est relativement stable (+ 0,4 %) rapporté à l’inflation. Les SDIS sont financés à hauteur de 4 milliards 376 millions d’eurospar les contributions des conseils départementaux pour 57 % et pour 43 % par lescontributions des communes et des EPCI.

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent en 2014 à près de 4 milliards 091 millions d’euros (+ 2 % par rapport à 2013) et concernent pour 81 % des dépenses de personnels. Elles représentent 83 % des dépenses des SDIS.

Les dépenses d’investissement s’élèvent en 2014 à 836 millions d’euros (- 4 % par rapport à 2013). Entre 2009 et 2014, hors inflation, le budget cumulé des SDIS croît globalement de 3,65 %. Sur cette même période, les charges de fonctionnement augmentent de 6,94 % alors que celles d’investissement reculent de 9,89 %.

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Management fonction publiqueSécurité civile

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.