Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité locale

Le maire de Béziers suspend le déploiement de la « garde biterroise »

Publié le 09/12/2015 • Par Jean Lelong • dans : Actu experts prévention sécurité, Régions

Police municipale
Fotolia
Annoncée le 1er décembre par le maire de Béziers, Robert Ménard, la mise en place d’une « garde biterroise », chargée de patrouiller dans la ville et de protéger les bâtiments publics, fait l’objet d’un bras de fer avec le préfet de l’Hérault. Le maire, qui dit avoir déjà reçu 80 candidatures, a décidé de suspendre son initiative, dans l’attente d’une éventuelle décision de justice clarifiant la situation.

« Mardi 8 décembre au matin, nous comptions déjà 80 volontaires, témoigne Robert Ménard, maire de Béziers, élu en 2014 avec le soutien du Front national. Nous en avons retenu une trentaine, ce qui nous permettrait d’envoyer, dès cette semaine, trois équipes de quatre hommes patrouiller dans la ville. »

Pourtant, la « Garde Biterroise » ne sera pas déployée immédiatement. Du moins tant que la justice n’aura pas tranché le désaccord qui oppose le maire de Béziers au préfet de l’Hérault.

L’idée de faire appel à des volontaires pour renforcer la sécurité publique, dans le cadre de l’état d’urgence, avait été annoncée le 1er décembre par le maire de Béziers. Deux jours plus tard, des affiches apposées dans la ville relayaient le message : « Vous êtes ancien policier, ancien gendarme, ancien militaire, ancien pompier : rejoignez la Garde Biterroise ».

Une réponse « aux craintes de la population »

« J’ai pris comme tous les maires, la mesure des craintes de la population, argumente Robert Ménard. J’ai doublé les effectifs de la police municipale mais je croule sous les demandes émanant d’écoles, de centres commerciaux ou de commerçants qui réclame une présence policière. La création de la garde Biterroise est l’une des ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le maire de Béziers suspend le déploiement de la « garde biterroise »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X