Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Réforme territoriale

Le financement des transferts de compétences départementales aux régions et aux métropoles

Publié le 08/12/2015 • Par Auteur associé • dans : Fiches Finances

Fotolia_72998306_XS
Fotolia
La loi Notre prévoit le transfert de plusieurs compétences départementales aux régions. La méthode d'évaluation applicable en l'absence d'accord local paraît toutefois peu adaptée et ne détaille ni les règles d'indexation, ni le mode de comptabilisation des compensations prévues, au risque de compliquer l'équation financière pour les collectivités concernées.

Vivien Giroud

consultant, cabinet Michel Klopfer

Un texte en retrait par rapport à ses ambitions initiales

Le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Notre), présenté au Conseil des ministres du 18 juin 2014, organisait une forte réduction du périmètre de compétences des départements, à travers notamment le transfert aux régions ou aux métropoles (pour les territoires concernés) de la gestion des collèges, du transport scolaire et interurbain et de l’entretien de la voirie. Un choix qui s’inscrivait alors dans une réflexion de plus long terme sur le maintien de l’échelon départemental à l’horizon 2021.

Mais un an plus tard, cette ambition initiale a été nettement revue à la baisse. Le texte définitif, promulgué le 7 août 2015, supprime certes la clause de compétence générale des départements (et des régions), en restreignant leur champ d’intervention aux compétences expressément attribuées par la loi (« les solidarités territoriales et humaines ») et aux compétences ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le financement des transferts de compétences départementales aux régions et aux métropoles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X