Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Management

« La radicalisation est un logiciel que le manager doit apprendre à décrypter »

Publié le 09/12/2015 • Par Emeline Le Naour • dans : Actu experts prévention sécurité, France

MichelYounes_portrait
MY
Créé il y a quatre ans, la formation "Religion, Liberté religieuse et Laïcité" ne désemplit pas. Le co-directeur de ce diplôme, Michèl Younes, par ailleurs directeur du Centre d’Études des cultures et des religions (CECR) de Lyon (Rhône), accueille d'année en année de nombreux responsables de la fonction publique territoriale. L’universitaire fait le point sur les réflexes qu'un DRH de collectivité devrait adopter en cas de soupçons de radicalisation d'un agent du service public.

Comment un manager peut-il repérer les signes d’une radicalisation chez ses agents ?

Tout d’abord, il faut que le diagnostic soit le bon, que le manager puisse faire la part des choses sur ce qui relève du phénomène religieux ou du culturel. Notre formation donne une grille de connaissances sur l’Islam et le droit aux DRH, pour qu’ils puissent ensuite déterminer en fonction de chaque cas auxquels ils sont confrontés s’il s’agit d’une demande sincère ou d’un début de radicalisation.

Prenons le cas de la prière, par exemple : le Coran dit que l’on peut les regrouper, donc il n’y a aucune raison qu’un employé demande à faire ses cinq prières par jour. Idem pour les sollicitations concernant la nourriture halal, elles ne sont pas recevables. L’interdit c’est le porc, et rien d’autre. Dans ces deux cas, si le manager n’accepte pas ces revendications, il ne s’agit en aucun cas de discrimination.

Sur quels points doit-on être particulièrement vigilant lorsqu’on encadre une ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La radicalisation est un logiciel que le manager doit apprendre à décrypter »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X