Energie

Linky en plein déploiement, la polémique demeure

Par

Expérimenté en Indre-et-Loire et dans l’agglomération lyonnaise, le compteur Linky est entré le 1er décembre 2015 dans sa phase de déploiement généralisé. ERDF devra avoir, d’ici à fin 2021, couvert l’ensemble du territoire avec 35 millions de compteurs électriques communicants. Ce changement d’échelle n’a pas éteint la polémique sur les fonctionnalités de cet outil qualifié de « première brique » des réseaux électriques intelligents, les représentants des collectivités et des consommateurs s’interrogeant sur son utilité.

De l’avis général, l’installation de 35 millions de compteurs Linky en l’espace de six ans est une opération « pharaonique ». Mais la connotation que les uns et les autres donnent à ce terme diverge.

Ainsi, quand, le 1er décembre 2015, jour J du déploiement généralisé, la directrice régionale d’ERDF en Champagne-Ardenne, Carmen Munoz-Dormoy, a évoqué une « journée historique », d’autres, en particulier dans le milieu des autorités concédantes et des associations de consommateurs, se sont demandé « pourquoi autant de bruit pour ça ». Les premières s’interrogeant sur le bénéfice que les collectivités vont en tirer, les secondes, sur les avantages directs pour le consommateur.

« Optimiser l’argent public investi »

« Le nouveau compteur offrira aux collectivités locales des données leur permettant d’avoir une meilleure vision de leur territoire, assure le directeur du projet Linky chez ERDF, Bernard Lassus. Elles pourront mieux comprendre ce qui se passe sur leurs réseaux, donc investir plus efficacement. Et, au-delà, mettre en place des politiques locales, notamment en matière de développement de la production d’énergies renouvelables. »

« On déploie sans avoir arrêté la façon dont la donnée sera mise à la disposition des autorités concédantes pour leur permettre d’optimiser l’argent public investi », déplore au contraire le président du Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (SIEIL37), Jean-Luc Dupont. Son département a été territoire d’expérimentation de Linky entre mars 2010 et mars 2011, de même que l’agglomération lyonnaise (syndicat Sigerly et Ville de Lyon). « On met la charrue avant les bœufs alors que cela fait des années que l’on pose cette question », s’agace-t-il.

à lire aussi
ERDF change d’habillage… a ...
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

2  |  réagir

05/12/2015 07h15 - gefajeth

Cette cochonnerie ne rentrera pas chez moi, avec toutes les ondes envoyées dans le circuit électrique et les appareils de la maison et les incendies que ce type de compteur déclenche partout dans d’autres pays qui ont adoptés ce type de compteur. Il a d’ailleurs été interdit dans certains pays. ERDF n’entrera pas chez moi, c’est clair pour m’installer cette m….
Encore une histoire de gros sous tout cela. Informez vous sur le sujet !

Signaler un abus
05/12/2015 10h46 - JOYEUSE

Bjr,
Cet état de fait est encore une énormité des décisions d’un cercle de décideurs intéressés par les retombées dans leurs escarcelles mais pas par soucis de transparence et surtout d’économies.
Toutes les phases de test ont démontrées que cela n’apportait pas de confort à l’usager ni de pouvoir mieux réguler sa consommation.
De plus, comme c’est tout paramétrable à distance, qui ne se posera pas la question de la justesse des données.
Comment vérifier la consommation, aura-t-on des appareils indépendants pour calibrer les KW/H réellement consommés ?
De plus à qui profite réellement cette opération ?
Où est la place du citoyen consommateur dans cette opération. ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP