Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Attentats : l’apport des réseaux sociaux en gestion de crise

Publié le 30/11/2015 • Par Eric Leroy-Terquem • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Onglet Facebook
DR
L'exploitation des médias sociaux en gestion d'urgence (MSGU) a franchi un nouveau cap lors des attentats du 13 novembre. Décryptage d'une pratique dans laquelle peuvent s'inscrire les collectivités locales.

Utilisés en France depuis 2013 à l’occasion de crises de sécurité civile majeures, les médias sociaux en gestion d’urgence (MSGU) ont joué un rôle significatif lors des attentats du 13 novembre à Paris.
La pratique consiste à scruter les réseaux sociaux afin d’obtenir des renseignements sur une crise en cours, mais aussi à les utiliser comme vecteurs afin de diffuser des informations officielles et des consignes de sécurité à la population.

L’apparition des MSGU remonte à octobre 2012, lors du passage de l’ouragan Sandy aux États-Unis. En France, c’est suite à la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, en juillet 2013, que l’on a reconnu leur potentiel.

Faire le tri

Le soir du 13 novembre, les témoins des attaques ont immédiatement posté sur les réseaux sociaux de nombreux messages, accompagnés de photos et de vidéos prises avec leur smartphone.

Des communautés virtuelles se sont alors mobilisées pour faire le tri dans la multitude ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Attentats : l’apport des réseaux sociaux en gestion de crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X