Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Les réseaux des chambres de commerce et d’industrie et des chambres de métiers et de l’artisanat évoluent

Publié le 27/11/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : TO parus au JO

La réforme territoriale fait évoluer l'ensemble des chambres de commerce et d'industrie et des chambres de métiers et de l'artisanat.

L’ ordonnance n° 2015-1540 du 26 novembre 2015 (JO 27 nov.) reprend certaines des dispositions du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques relatives aux réseaux consulaires annulées par le Conseil constitutionnel dans sa décision n° 2015-715 DC du 5 août 2015.

Fusion des CCIR

L’article 1er permet aux chambres de commerce et d’industrie de région (CCIR) qui souhaitent fusionner afin de mettre en conformité leur organisation avec celle des nouvelles régions, ainsi qu’aux chambres de commerce et d’industrie territoriales qui leur sont rattachées, de le faire dès le 1er janvier 2016, sans attendre le renouvellement général des membres des chambres de commerce et d’industrie, initialement prévu en 2015 et reporté, par l’article 4 de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, à la fin de l’année 2016.

En effet, la création de nouvelles grandes régions le 1er janvier 2016, notamment en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Champagne-Ardenne-Lorraine-Alsace, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Normandie et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, entraîne la fusion des CCIR de chacune des anciennes régions, la circonscription des chambres de commerce et d’industrie de région devant correspondre à celle des régions, aux termes de l’article L. 711-6 du code de commerce.

Maintien du ressort territorial jusqu’aux prochaines élections

Les dispositions prévues au III de l’article 4 de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République permettent de maintenir le ressort territorial des CCIR jusqu’au prochain renouvellement général et donc jusqu’à la fin de l’année 2016. Toutefois, la rationalisation de la carte consulaire est rendue nécessaire non seulement du fait de l’évolution des circonscriptions des collectivités territoriales et de leurs compétences, mais aussi de la réduction des ressources fiscales des chambres de commerce et d’industrie, qui incite à la réduction du nombre d’établissements publics consulaires.

Ainsi, provisoirement, et jusqu’aux élections consulaires prévues en fin d’année 2016, pour les chambres qui souhaitent mettre en œuvre leur réorganisation dès le début de l’année 2016, les assemblées générales des chambres concernées seront composées des membres en exercice des anciennes chambres et les voix seront pondérées en fonction de leur poids économique respectif jusqu’au prochain renouvellement général. Le dispositif est complété par la détermination du taux de référence de la taxe additionnelle à la cotisation foncière des entreprises (TACFE) des nouvelles CCIR qui votent chaque année le taux de la taxe, dans la limite d’un plafond. Ce plafond sera calculé en 2016 en fonction de la moyenne des taux pondérés afin de maintenir un niveau global de prélèvement équivalent pour les entreprises et un niveau global de ressources constant pour les CCIR fusionnées.

Délimitation des chambres de métiers et de l’artisanat

Les articles 2, 3 et 4 concernent le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat (CMA). L’article 2 a pour objet de modifier la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République pour y ajouter une disposition prévoyant le maintien du ressort territorial des CMA de niveau régional jusqu’à une date qui n’excède pas le 31 mars 2016. Une telle disposition est nécessaire afin de permettre les regroupements de CMA dans les nouvelles régions au cours du premier trimestre de l’année 2016.

L’article 3 contient les dispositions nécessaires à l’adaptation de ce réseau à la nouvelle carte territoriale en vigueur au 1er janvier 2016, en application de l’article 1er de la loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.

Une seule chambre au niveau régional

L’objectif est de disposer d’une seule chambre de niveau régional (chambre régionale des métiers et de l’artisanat [CRMA] ou chambre des métiers et de l’artisanat de région [CMAR]) comme interlocuteur unique du conseil régional dans les sept nouvelles régions fusionnées. Le choix de la forme juridique de la nouvelle chambre de niveau régional doit intervenir au plus tard le 31 janvier 2016 par un vote des élus des CMAD et des CMAR. Cette échéance laisse aux CMA concernées un délai raisonnable pour la mise en œuvre de l’ordonnance à compter de sa publication. Le projet d’ordonnance prévoit les modalités de ce choix ; l’absence de choix valant décision d’instituer une CRMA.

En cas de choix en faveur d’une CRMA, les anciennes sections de la CMAR correspondant aux anciennes régions fusionnées deviennent des chambres de métiers et de l’artisanat interdépartementales (CMAI). En cas de choix en faveur d’une CMAR, les CMAD rattachées disparaissent pour devenir des sections sans personnalité juridique.

L’article 4 adapte l’organisation territoriale du réseau des CMA en supprimant la possibilité de rattachement de chambres départementales à des chambres de métiers et de l’artisanat de région, dans les régions maintenues dans leurs limites territoriales en vigueur au 31 décembre 2015.

Ces dispositions permettent une adaptation des réseaux des CCI et des CMA à la nouvelle carte territoriale qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les réseaux des chambres de commerce et d’industrie et des chambres de métiers et de l’artisanat évoluent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X