Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Attentats

Attentats : les syndicats divisés sur l’engagement des policiers municipaux

Publié le 18/11/2015 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Police Municipale CAVAM
Bertrand Holsnyder
Cinq jours après les attentats de Paris, quatre syndicats représentatifs de police municipale (CGT, CFDT, UNSA et FA-FPT) s’unissent pour « réagir à l’indécence » des organisations minoritaires qui, dès samedi, ont appelé les professionnels à quitter la voie publique pour se protéger d’éventuels terroristes. Les policiers municipaux ont l’obligation de « servir » insiste le communiqué syndical. 

Alors que la mobilisation policière bat on plein après les attentats meurtriers de Paris, quatre syndicats de police municipale (CGT, CFDT, UNSA et FA-FPT), parmi les cinq organisations représentatives du secteur, sont montés au créneau le 18 novembre pour dénoncer l’« l’indécence » des syndicats SNPM-CGC, CFTC Police municipale et USPPM qui ont appelé samedi les agents à « quitter la voie publique afin qu’ils soient protégés des éventuels assaillants ». Un appel au retrait motivé par l’argument que « nos armes et protections ne sont pas efficaces face à ces actes et armes de guerre ».

« Irresponsables » - Dans un communiqué commun, la CGT, la CFDT, UNSA et la FA-FPT dénoncent des « communiqués irresponsables » et jugent que leurs auteurs « ne peuvent se prévaloir d’appartenir à un corps de police. »

« Déjà au mois de janvier, poursuivent-elles, ces mêmes organisations appelaient les policiers municipaux à faillir à leurs engagements ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Attentats : les syndicats divisés sur l’engagement des policiers municipaux

Votre e-mail ne sera pas publié

NIBELUNGEN

19/11/2015 01h31

Encore une fois l’armement est laissé aux bons vouloirs des Maires, que ces mêmes élus ne viennent pas se plaindre le jour ou leurs villes sera prise sous le feu des terroristes . La responsabilité leurs en incombera à eux seuls, la mise en danger de leurs Agents armés de rien ou seulement d’une bombe ou d’une matraque ne les dérangent pas .

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X