logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/418500/un-cimetiere-trois-zones-zero-phyto/

GESTION DES ESPACES VERTS
Un cimetière, trois zones, zéro phyto
Caroline Kim | Ingénierie | Publié le 20/11/2015 | Mis à jour le 25/11/2015

À Brétigny-sur-Orge, commune de l’Essonne de quelque 23 000 habitants, le cimetière est entretenu sans pesticides. Avec ses trois zones distinctes – minérale, arborée, engazonnée –, il offre un exemple de gestion « zéro phyto » différenciée selon les profils de cimetières.

Même dans beaucoup de villes déjà converties à une gestion des espaces verts sans produits phytosanitaires, le cimetière fait souvent de la résistance. Mais pas à Brétigny-sur-Orge. La commune d’Essonne est en effet passée en intégralité au zéro pesticide, et le cimetière de quatre hectares n’y échappe pas – ou devrait-on dire les cimetières ?

 

Trois zones bien distinctes

Ce lieu d’inhumation comprend en effet trois zones très différentes. La première est dite minérale par les gestionnaires. Il s’agit de l’ancien cimetière traditionnel, à la française, avec des concessions jointes et des allées en cailloux ou goudronnées. Les allées sont petites, les tombes très alignées.

La deuxième est arborée : les tombes se trouvent sous des ...

POUR ALLER PLUS LOIN


 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X