Gestion des espaces verts

Un cimetière, trois zones, zéro phyto

| Mis à jour le 25/11/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

®Thibault-dArgent-2012

À Brétigny-sur-Orge, commune de l’Essonne de quelque 23 000 habitants, le cimetière est entretenu sans pesticides. Avec ses trois zones distinctes – minérale, arborée, engazonnée –, il offre un exemple de gestion « zéro phyto » différenciée selon les profils de cimetières.

Même dans beaucoup de villes déjà converties à une gestion des espaces verts sans produits phytosanitaires, le cimetière fait souvent de la résistance. Mais pas à Brétigny-sur-Orge. La commune d’Essonne est en effet passée en intégralité au zéro pesticide, et le cimetière de quatre hectares n’y échappe pas – ou devrait-on dire les cimetières ?

 

Trois zones bien distinctes

Ce lieu d’inhumation comprend en effet trois zones très différentes. La première est dite minérale par les gestionnaires. Il s’agit de l’ancien cimetière traditionnel, à la française, avec des concessions jointes et des allées en cailloux ou goudronnées. Les allées sont petites, les tombes très alignées.

La deuxième est arborée : les tombes se trouvent sous des ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • L’actu juridique de la semaine

    Notre sélection de jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 21 et le 27 juillet 2017. ...

  • 7 conseils pour sécuriser vos déchetteries

    Les déchetteries en France représentent plus de 4 500 sites et 1 750 maîtres d’ouvrage publics et privés. La sécurité des sites fait écho non seulement aux vols de matériaux, mais également au vandalisme et parfois même à l’agression des gardiens. ...

  • Les CAUE inquiets pour leurs moyens financiers

    A la peine pour boucler leur budget, certains départements sont tentés de rogner celui de leur Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE). Vigilante, la Fédération nationale des CAUE rappelle que le vote d'une taxe dédiée est ...

  • Les communes ne peuvent toujours pas s’opposer à Linky… pour le moment

    En suspendant pour la deuxième fois une délibération de la ville de Tarnos, le tribunal administratif de Pau refuse de donner raison aux collectivités qui interdisent le déploiement des compteurs électriques intelligents d’Enedis. Pour autant, l’affaire devra ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X