Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Des convergences de vues entre la Cour des comptes et les élus locaux

Publié le 04/11/2015 • Par Pierre Cheminade • dans : A la une, Actu experts finances, France

Dialogue de gestion
BankbankFotolia
Une fois n'est pas coutume, la Cour des comptes et le Comité des finances locales affichent leurs "convergences d'analyses" sur la situation financière des collectivités et la nécessité d'établir un dialogue plus serein avec l'Etat.

Pour la 3ème année consécutive, Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes, a été auditionné, mardi 3 novembre, par les membres du Comité des finances locales (CFL). « Autant les deux premières éditions avaient une dimension conflictuelle non négligeable, autant c’était très différent cette année avec un dialogue approfondi et des convergences dans l’analyse de la situation des collectivités à défaut d’une convergence sur les solutions à apporter », a expliqué André Laignel, le président du CFL.

Les magistrats financiers et les élus locaux ont notamment dressé une liste de « constats partagés » sur l’effet de ciseau qui prend les collectivités en tenaille avec des recettes plus faibles que leurs dépenses » et son impact sur l’investissement public local.

Mais deux points réjouissent particulièrement le monde local. D’une part, la reconnaissance par la Cour des comptes des charges imposées par l’Etat aux collectivités en matière de dépenses et notamment de frais de personnel. Et, d’autre part, la préconisation d’une « dialogue rénové et plus régulier entre l’Etat et les territoires ». La récente stratégie de stop & go du gouvernement sur la réforme de la DGF vient illustrer crûment l’absence de concertation et la confiance rompue entre ces deux catégories d’acteurs publics.

L’heure est à ...
Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des convergences de vues entre la Cour des comptes et les élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X