En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Prévention de la radicalisation

« Nous ne sommes qu’aux balbutiements d’une vraie politique de prévention sociale de la radicalisation » – CIPC

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Actu experts prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

ChantalBernierCIPC © CIPC

De passage à Paris, la présidente du Centre international de la prévention de la criminalité (CIPC) a présenté les conclusions préliminaires d’une étude à paraître portant sur les outils de prévention sociale de la radicalisation. Lors de ce temps d’échange proposé mercredi 21 octobre par l’Ambassade du Canada et la ville de Paris, Chantal Bernier a insisté sur le rôle clé que peuvent jouer les collectivités pour réduire le risque de radicalisation religieuse grâce à des dispositifs ancrés au niveau local.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Lutte contre le terrorisme : le gouvernement somme les collectivités de prévenir la radicalisation religieuse

En quoi consiste l’étude que prépare le Centre international pour la prévention de la criminalité ?

Très tôt, le secrétaire général du Comité interministériel de la prévention de la délinquance (CIPD) français a orienté le CIPC sur la prévention de la radicalisation. Grâce à leur soutien financier ainsi que celui de la Norvège, nous avons donc lancé l’an dernier une analyse comparative des lois votées à travers le monde et toutes les mesures de prévention de la radicalisation qu’elles créent.

Notre analyste bouclera la première partie de cette étude fin novembre, elle sera publiée sur notre site internet. Avant cela, il recueille toute sorte d’information touchant autant à la conceptualisation, aux tendances et à la recherche universitaire sur le sujet qu’aux différents outils et stratégies de prévention sociale (législatif et pratique) créés pour lutter contre la radicalisation.

Quelles sont les premières conclusions que vous tirez de ce travail mené par l’analyste du CIPC, le psychologue et sociologue, Pablo Madriaza ?

Ce qui ressort globalement, pour l’heure, de notre étude, c’est la mobilisation réelle de nombreux pays et de tous les niveaux de gouvernement – Etat comme autorités locales. Même s’il n’est pas encore fini, le rapport regorge d’exemples très concrets et raffinés d’interventions.

Cela témoigne du sentiment d’urgence qui s’est emparé de tous les professionnels – lié à la virulence du phénomène ainsi qu’au fait que nous en sommes qu’aux balbutiements d’une véritable politique de prévention sociale. Nous sentons également que tous les acteurs se rejoignent sur la nécessité de mener un démarche psycho-sociale, concertée avec de multiples acteurs.

Malgré la diversité des stratégies et des outils utilisés par différents pays, vous dites observer une certaine singularité dans la forme des interventions. Comment l’expliquez-vous ?

Parce que la radicalisation est un phénomène criminel comme un autre. Que les pays choisissent d’axer leurs actions sur ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Cet article est en relation avec

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)