En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club RH

1

Commentaire

Réagir

Emploi

Public, privé : qui travaille le dimanche et dans quels secteurs ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

1

Commentaire

Réagir

silhouettes foules emploi travail © F. Stijepovic

Le travail le dimanche concerne surtout les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la continuité de la vie sociale et de la permanence des soins alors que ces trois domaines d’activité n’emploient qu’un peu plus de 27 % de l’ensemble des salariés, selon une étude de la Dares rendue publique mardi 22 octobre 2015.

 

35 % des salariés qui travaillent « au moins deux dimanches » au cours du mois relèvent d’employeurs publics, qu’il s’agisse de l’Etat, des collectivités locales ou des hôpitaux publics, alors que ceux-ci n’emploient que 22 % de l’ensemble des salariés en 2014, indique cette étude de la Dares intitulée « Le travail du dimanche en 2014″.

Autre enseignement : les personnes qui travaillent le dimanche travaillent aussi presque toujours le samedi, et ont souvent des horaires tardifs et variables d’une semaine à l’autre.

Sécurité, continuité de la vie sociale et soins

Les professions qui travaillent le dimanche exercent surtout dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, de la continuité de la vie sociale et de la permanence des soins, indique la Dares. « Les gendarmes sont 60 % à travailler « au moins deux dimanches », de même que près de 40 % des agents de police de l’Etat, des agents civils de sécurité et de surveillance, des surveillants de l’administration pénitentiaire et 30 % des pompiers. 19 % des inspecteurs et officiers  de police et 21 % des officiers des armées et de la gendarmerie travaillent « un seul dimanche par mois », précisent les auteurs de l’étude.

Les jeunes et les femmes travaillent aussi un peu plus le dimanche. « Les domaines d’activité les plus concernés par le travail dominical sont plutôt féminins, à la notable exception de la sécurité des personnes et des biens, secteur qui ne compte que 15 % de femmes. 85 % des salariés dans le domaine des services de santé et médico-sociaux sont des femmes, 55 % dans celui de la continuité de la vie sociale et 64 % chez les enseignants ».

Caractéristiques des salariés travaillant le dimanche (en %)

Caractéristiques des salariés travaillant le dimanche (en %). Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Autonomie pour les cadres

Pour les cadres, le travail le dimanche est davantage synonyme d’autonomie. « L’autonomie dans l’organisation du temps de travail constitue une des caractéristiques possibles du travail dominical, car elle est souvent liée à une charge de travail conséquente et au fait de ramener du travail à domicile », notent les auteurs.

Enfin, 32 % des salariés de l’hôtellerie-restauration, des transports, des commerces, des activités culturelles ou de loisirs travaillent le dimanche.

Fréquence mensuelle moyenne du travail du dimanche des salariés en 2014, selon le domaine d’activité* et la profession

Fréquence mensuelle moyenne du travail du dimanche des salariés en 2014, selon le domaine d’activité et la profession. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Références

L'étude complète

Haut de page

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. MIRAE 23/10/2015, 09h06

    Il est grand temps de laisser la liberté à chacun de travailler les dimanches

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.