Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Stationnement payant : quels enjeux financiers pour les communes ?

Publié le 29/10/2015 • Par Frédéric Ville • dans : Actu experts finances, Actu experts prévention sécurité, Bonnes pratiques finances

phtran-ter-011-090_Web
Phovoir
Le stationnement payant gagne du terrain dans de nombreuses communes. Les villes, confrontées à un contexte budgétaire compliqué, cherchent, au-delà des objectifs environnementaux classiques, à s’assurer de nouvelles recettes.

Selon Cécile Duverney-Prêt, animatrice du sous-groupe ‘Parkings et stationnements’ à l’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF), le début de mandat est « plutôt à l’extension du stationnement payant, tandis que peu de villes le suppriment ou alors partiellement comme à La Roche-sur-Yon (53 000 hab., Vendée)(1) ». Mi-2015, Nantes, par exemple, a étendu a augmenté de 40 % le nombre de places payantes qui est désormais proche de 15 000 tandis qu’à Bordeaux, environ 2 400 nouvelles places sont devenues payantes depuis le 1er septembre dernier et la ville vise un total de 15 000 places payantes d’ici la fin du mandat, selon Jean-Louis David, adjoint au maire en charge de la vie urbaine et de la proximité.

A Albi (49 000 hab., Tarn), le stationnement résidant a été instauré en juin 2014 autour du centre-ville quand à Gentilly (17 000 hab., Val-de-Marne), l’extension se fait en quatre phase depuis 2013 Enfin, à Auxerre (35 000 hab., Yonne), huit nouvelles rues sont ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Stationnement payant : quels enjeux financiers pour les communes ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X