Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financements

Moody’s prévoit une moindre progression de l’obligataire d’ici à 2017

Publié le 22/10/2015 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Infographies finances

Selon l’agence de notation, les collectivités locales françaises recourront à l’avenir davantage aux marchés obligataires pour financer leurs nouveaux emprunts, mais que les prévisions de 2014 ne l'anticipaient. Si cet essor provient en partie de l’Agence France locale, il pourrait de plus être dopé par la fusion des régions et la montée en puissance des métropoles.

Certes, le besoin en financement des collectivités locales françaises ne progressera pas d’ici à 2017. Le volume d’emprunts contractés par le bloc communal, les départements et les régions pour financer des investissements nouveaux devrait se situer entre 18 et 20 milliards d’euros, après avoir atteint un plus bas de 15 à 16 milliards dans les années 2011/2014. « Lorsque nous avons intégré les comptes administratifs 2014, nous avons constaté que l’investissement s’effondrait et du coup nous révisons à la baisse le volume d’emprunts nouveaux que nous anticipions en 2014 à hauteur de 17 à 21 milliards d’euros », reconnaît Sébastien Hay, vice-président et  senior credit officer de l’agence de notation Moody’s.

En cause, la contraction des ressources des collectivités qui creusera durablement leur épargne brute jusqu’en 2017 (11 % des recettes de fonctionnement contre 18 % en 2011), « un mouvement généralisé dans les collectivités locales européennes », souligne Sébastien Hay ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Moody’s prévoit une moindre progression de l’obligataire d’ici à 2017

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X