Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Manuel Valls « entend la colère des policiers » et annonce des réformes

Publié le 14/10/2015 • Par Hugo Soutra • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Unite SGP Police manif vendome
Twitter Unité SGP Police
Confronté à l’une des plus grandes manifestations de policiers de ces dernières décennies, Manuel Valls a annoncé mercredi 14 octobre une série de mesures destinées à les rassurer : simplification de la procédure pénale, réforme des autorisations de permissions des prisonniers, durcissement de la répression contre la détention d'armes à feux...

5 000 à 7 500 policiers ont manifesté, mercredi 14 octobre à Paris, devant la Chancellerie, suite à l’appel lancé par plusieurs syndicats. Plusieurs cortèges réunissant des policiers nationaux mais aussi quelques municipaux ont également défilé dans plusieurs grandes villes françaises.

Le syndicat Alliance a déploré que les policiers-héros étaient devenus en quelques mois « les oubliés de la République », tandis que la présidente du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), Céline Berthon, a dénoncé « la fracture qui s’aggrave entre les réalités auxquelles sont confrontés les policiers et certaines pratiques d’une partie des membres de l’ordre judiciaire. »

Parmi les slogans scandés par les manifestants : « Policiers en colère », « Police-Justice : la rupture » ou encore « Madame la ministre, nous ne pouvons plus tolérer vos libérations prématurées ». Tous ont également demandé « protection et reconnaissance » à Christiane Taubira.

Dans ce contexte, le Premier ministre ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Commentaires

Manuel Valls « entend la colère des policiers » et annonce des réformes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X