Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Bernard Cazeneuve s’efforce de désamorcer la guerre Police-Justice

Publié le 13/10/2015 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Cazeneuve ecole militaire
@BCazeneuve
Alors que les syndicats de policiers s’apprêtent à défiler sous les fenêtres du ministère de la Justice pour dénoncer le laxisme des juges d’application des peines qui accorderaient trop de permissions de sortie aux détenus, Bernard Cazeneuve a cherché à déminer la situation. Lors de son discours aux forces de l’ordre, mardi 13 octobre, le ministre de l’Intérieur a insisté sur les risques qu’un tel divorce entre ces deux institutions régaliennes ferait courir à la France.

A l’occasion de son discours annuel devant les forces de l’ordre qu’il a prononcé le 13 octobre à l’Ecole militaire de Paris, Bernard Cazeneuve s’est fait rattraper par l’actualité, . A la veille de ce qui risque bien d’être « l’une des plus importantes manifestations policières depuis des années » selon Unité-SGO-Police, le ministre de l’Intérieur ne s’est pas contenté de saluer leur action. Il a également largement insister sur le sens du devoir des policiers et des gendarmes.

« Dans le contexte de menace terroriste auquel est confronté notre pays, aucune question ne doit être occultée. Mais la situation appelle aussi à une haute responsabilité républicaine. Il faut éviter les amalgames et les accusations sans fondements, il faut éviter toutes les propositions qui appauvrissent les relations entre la police et la justice » a-t-il martelé devant plusieurs centaines de gradés de la sécurité intérieure. Une référence à peine voilée à l’ordre du jour de ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bernard Cazeneuve s’efforce de désamorcer la guerre Police-Justice

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X