Risques

Réchauffement climatique : les Outre-mer en première ligne

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Frédéric Larrey / Conservatoire du littoral

Les collectivités ultra-marines ont encore du mal à prendre la mesure des épreuves qui les attendent face à l’élévation du niveau de la mer et à l’amplification des phénomènes météorologiques extrêmes. Agir dès maintenant est pourtant la meilleure manière de limiter les dégâts.

« Il va falloir apprendre à s’adapter ». À l’approche de la COP21, cette phrase résonne en boucle dans les discours politiques sur le climat. De là à passer à la pratique, il n’y a qu’un pas que personne ne semble prêt à franchir. En Outre-mer, « les collectivités se sentent concernées depuis plusieurs années », positive Josyan Fabjanczyk, ingénieur à l’Ademe en Martinique. Sauf que « le changement est peu perceptible » et qu’elles ont donc du mal à réellement se mobiliser.

Ne sachant pas toujours ce qu’ils doivent faire, les élus qui s’intéressent au climat préfèrent d’abord développer les énergies renouvelables sur leur territoire ou revoir leur politique de mobilité urbaine pour réduire leur empreinte ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Ce que la loi Montagne de 2016 change pour les territoires

    La loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne du 28 décembre 2016 a réformé celle de 1985. La présente fiche fait le point sur les adaptations du code de l’urbanisme destinées à « réhabiliter l’immobilier de ...

  • Biodiversité : la ville de Dijon « soigne » ses abeilles

    Dijon fait partie des quatre villes récompensées par un label « 3 abeilles » pour leur démarche exemplaire. Ce label APIcité, décerné pour la première fois par l’Union nationale de l’apiculture française, met en valeur les villes qui protègent le mieux ...

  • Taxe Gemapi : les interrogations quant à sa mise en œuvre subsistent

    La loi Maptam a instauré une taxe facultative, appelée « taxe Gemapi ». Or, les EPCI à fiscalité propre qui reprendront la compétence Gemapi en 2018 ont des interrogations sur les modalités de cette instauration. Pourront-ils délibérer avant octobre 2017 ...

  • La gestion des ressources en eau, volet méconnu des plans climats territoriaux

    Du 21 au 24 juin 2017, le colloque national sur l’adaptation des territoires au changement climatique se tenait à Bordeaux. Parmi les sujets abordés, la disponibilité de l’eau. Une question a notamment retenu l’attention des intervenants : comment les ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X