En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Prévention Sécurité

 

Réagir

Sécurité publique

La grogne policière monte, manifestation le 14 octobre

Publié le • Par • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

0

Commentaire

Réagir

manifPM4marsHJ © HJ

Une semaine après la fusillade de L'Ile-Saint-Denis au cours de laquelle un fonctionnaire de la brigade anti-criminalité a été grièvement blessé, les policiers entendent manifester le 14 octobre devant le ministère de la Justice et de nombreux tribunaux de province pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Organisée par les gardiens de la paix, la mobilisation devrait également être suivie par des commissaires et des officiers de la police nationale, ainsi que des policiers municipaux.

Combien de policiers manifesteront sous les fenêtres du ministère de la Justice et des principaux tribunaux de province, mercredi 14 octobre ? Plusieurs milliers, assurément. Si le gouvernement ne peut évidemment pas prévoir leur nombre exact, la mobilisation semble effectivement en passe de s’intensifier. Ni le message de soutien aux policiers de Christiane Taubira, lundi 12, ni la communication de Bernard Cazeneuve, prévue mardi 13, ne devrait y changer quoi que ce soit.

Dénonçant un ras-le-bol face au « sentiment d’impunité » qui gagnerait les malfaiteurs, les syndicats de commissaire ont annoncé rejoindre la mobilisation organisée depuis la semaine dernière par les gardiens de la paix.

Du syndicat des commissaires de police nationale (SCPN) au syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI) à Alliance en passant par Unité-SGP-FO, le syndicat indépendant des commissaires de police (SICP), Synergie-officiers ou l’Unsa-Police, toute la hiérarchie est donc pleinement mobilisée.

Les syndicats de PM solidaires

Plusieurs syndicats de policiers municipaux ont également exprimé leur solidarité (lire l’encadré) vis-à-vis des forces de l’ordre. Le secrétaire général adjoint d’Unité-SGP-FO, Nicolas Comte, a estimé sur BFM Tv que ce rare consensus était la preuve « cette manifestation va être la plus importante depuis des années. »

Les revendications, elles, sont connues de longue date. Outre les traditionnelles plaintes sur le « manque de moyens », les syndicats semblent surtout ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés JusticePolice municipaleSécurité publique

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)