Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Club RH Lyon - 29 septembre

« Toutes les décisions se préparent en binôme de travail Auvergne Rhône-Alpes »

Publié le 09/10/2015 • Par Maud Parnaudeau • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH

Valérie Chatel, DGA Ressources du conseil régional de Rhône-Alpes a présenté lors du Club RH de Lyon le 29 septembre, la manière dont a été préparée la fusion de la région Rhône-Alpes avec la région Auvergne. Notamment le travail en binômes qui a permis aux équipes de se rencontrer et de travailler ensemble en amont, et d’aboutir à un plan d’actions partagé.

Quelle méthode de travail avez-vous adopté pour préparer la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne ?

Nous sommes partis d’un tableau blanc. Nous nous sommes rapprochés de la Métropole de Lyon et du Nouveau Rhône pour savoir comment ils avaient géré leurs évolutions. Puis, nous avons essayé de nous adapter pour être le plus pertinent et le plus proche du terrain. Les cabinets et les directions générales des deux collectivités se sont très rapidement rapprochés pour s’entendre sur un message commun et sur une méthode partagée de mise en œuvre.

Dans un mariage, il faut du respect. Nous avons voulu construire quelque chose symbolisant cette union, cette relation d’égal à égal. Nous avons décidé de faire travailler ensemble les directeurs, puis les cadres des deux collectivités sur les projets communs. Toutes les décisions se préparent en binôme de travail Auvergne Rhône-Alpes. Cette organisation est très coûteuse en temps et plusieurs fois nous avons failli renoncer. Mais finalement nous avons persévéré et nous ne le regrettons pas.

Qu’a apporté ce mode de fonctionnement ?

Il a permis aux équipes de se rencontrer et de travailler ensemble, mais aussi de lever le pied et de rassurer ceux qui paniquaient. Cela a été très utile pour que chacun se sente impliqué. Il faut rêver ensemble pour envisager la collectivité de demain. Le travail des équipes est, dans la très grande majorité des cas, très positif : chacun aime partager sur son travail et accepte de s’enrichir de l’expérience de l’autre. Cela n’exclue pas des frictions ponctuelles, quand il y a des problèmes préexistants, quand les arbitrages ne sont pas rendus, quand certains services se sentent menacés…

Quels ont été vos chantiers prioritaires ?

Les directeurs des deux régions ont fait un état des lieux du fonctionnement et des activités de chaque collectivité à partir d’une grille commune. Nous nous sommes alors retrouvés avec un document énorme ! Tout ne pouvait être fait en même temps. Nous avons identifié les urgences qui portaient sur les fonctions ressources. Nous avons défini les chantiers prioritaires, avec qui, dans quel calendrier. Le reste se fera au fur et à mesure.

Dans certains cas, il faut accepter un renoncement transitoire partagé. Chacun garde alors son système jusqu’à ce qu’on trouve un point d’accord. Nous avons pris des décisions emblématiques pour traduire la volonté commune. Nous avons par exemple créé une bourse de l’emploi commune, les notes de service sont signées des deux DGS, le dialogue social est également commun.

Pour l’appropriation d’une identité commune, il est important de choisir les meilleures pratiques ou outils de l’une ou l’autre des collectivités. Par exemple le système d’information de gestion des délibérations est Auvergnat, et Rhône Alpes diffuse son savoir faire en matière de dématérialisation. L’union entre les collectivités est l’occasion de moderniser les pratiques.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Toutes les décisions se préparent en binôme de travail Auvergne Rhône-Alpes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X