Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre la radicalisation

Face à la radicalisation, Patrick Kanner milite pour plus de prévention

Publié le 06/10/2015 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité, France

KANNER
R. Baron / Light Motiv
Le ministre de la Ville entend rééquilibrer la politique publique contre la radicalisation vers plus de prévention. Avec, notamment, la possibilité d’ouvrir certains services publics les soirs et les week-ends dans les quartiers prioritaires. Patrick Kanner estime pouvoir faire des économies en pariant sur la politique de la ville plutôt que le tout-répressif.

Faut-il aborder de façon concomitante la politique de la ville et le phénomène de radicalisation religieuse ? Durant toute la période de l’après-Charlie, la question a divisé la classe politique – le gouvernement mais aussi les élus locaux – comme les agents territoriaux.

S’il convient de la nécessité de ne pas stigmatiser davantage les quartiers prioritaires, déjà pénalisés par l’image négative qui leur est bien souvent associée, le ministre de la Ville ne craint pas d’évoquer ce sujet pour le moins sensible.
« Il est hors de question de confondre la géographie prioritaire de la politique de la ville avec une prétendue liste des quartiers djihadistes. Mais il ne faut pas se cacher les choses : il y a un lien entre pauvreté, chômage de longue durée, concentration de logements sociaux et radicalisation religieuse », estime Patrick Kanner.

A ce titre, son entourage dit surveiller d’un œil attentif la centaine de quartiers prioritaires de la politique de la ville cumulant les dispositifs ZSP, REP+ et ANRU. « Ces territoires sont davantage concernés par le phénomène que le 7ème arrondissement de Paris » admet, en effet, le successeur de Myriam El Khomri.

Les « jeunes des quartiers », des cibles aisées ?

Si un certain nombre de djihadistes français sont des convertis, issus de classes moyennes voire de familles bourgeoises n’habitant pas dans les quartiers prioritaires, Patrick Kanner n’entend pas « jouer les bisounours en temps de guerre Un jeune vivant dans ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à la radicalisation, Patrick Kanner milite pour plus de prévention

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X