En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

2

Commentaires

Réagir

Interview exclusive

« Il faut diminuer la charge administrative des communes »

Publié le • Par • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France

2

Commentaires

Réagir

Ardalan Shekarabi, ministre suédois de l'Administration publique Ardalan Shekarabi, ministre suédois de l'Administration publique © Martina HuberGovernment Offices of Sweden

Ardalan Shekarabi, ministre suédois de l'Administration publique, était à Paris, le 1er octobre, pour échanger avec son homologue française Marylise Lebranchu et des représentants de l'Agence France locale. Le Club finances en a profité pour le faire réagir aux problématiques financières qui se posent actuellement aux collectivités territoriales françaises. Entretien.

La fonction publique fait l’objet de vifs débats en France, comment est-elle perçue en Suède ?

En général, le secteur public en Suède est très efficace et figure très haut dans les classements internationaux pour ce qui est de la confiance des citoyens dans leur administrations. En ce qui concerne le fonctionnement, nous avons une délégation de la prise de décision aux agences de l’Etat qui sont indépendantes du pouvoir politique. C’est un point central de notre système. L’Etat présente des lettres de mission assorties d’objectifs et d’un budget. Ensuite, pour ce qui est de la gestion quotidienne et du travail de l’Etat, ce sont les agences indépendantes qui s’en occupent.

Parallèlement, il y a une forte décentralisation et la plupart de services publics ont été délégués aux communes et aux comtés. Ces collectivités se gèrent elles-mêmes. Elles relèvent d’une législation nationale et reçoivent des dotations de l’Etat pour leur travail. Elles ont aussi le droit de lever l’impôt, dont une part d’impôt sur le revenu. Il y a des dotations générales, réparties suivant un système poussé de péréquation, et puis des dotations allouées à des domaines particuliers comme l’école, la santé, les services sociaux ou les services aux personnes handicapées. Beaucoup d’actions et de politique publiques relèvent donc de la responsabilité directe des communes.

Le gouvernement français diminue ses concours financiers aux collectivités pour limiter la dépense publique en général et la dépense publique locale en particulier. La Suède est-elle confrontée à cette problématique ?

Nous avons connus cette situation au cours des années 1990. Les communes, et le secteur public en général, ont été contraints de réaliser de grosses économies de fonctionnement mais, en ce moment, la situation montre que les services publics augmentent et les dotations pour les financer augmentent donc également.

Pour accompagner cet effort demandé aux administrations publiques, l’Etat suédois a créé en 1990 la « Trygghetsstiftelsen », l’agence pour la sécurité de l’emploi. Quelle est sa mission ?

Cette agence de l’Etat est une initiative pour la réadaptation des fonctionnaires de l’Etat. Si leur poste est amené à évolué ou à disparaître, ils reçoivent de l’aide pour trouver un emploi dans d’autres domaines. Par exemple, moi-même je travaillais comme juriste dans un tribunal qui a été ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

2

Commentaires

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)