Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Europe

L’investissement local italien sacrifié

Publié le 16/10/2015 • Par Cédric Néau • dans : Actu experts finances, Europe, Infographies finances

GAZ36
La Gazette
Le pacte de stabilité mis en place en 1999 en Italie entre l'Etat et les collectivités a permis de modérer la dépense publique locale mais au prix d'un effondrement de l'investissement.

L’encadrement des dépenses publiques locales est une hypothèse « qui fait son chemin », selon Charles Guené (LR) et Claude Raynal (PS), rapporteurs spéciaux de la mission « relations avec les collectivités territoriales » au Sénat. Ils ont donc voulu tirer quelques enseignements des pays qui ont mis en place une telle mesure. Parmi ces dispositifs, le pacte de stabilité interne (PSI) italien, lancé en 1999, mérite une analyse approfondie. Les sénateurs ont bien constaté un effet modérateur du PSI sur les comptes des collectivités et indirectement sur le déficit public national, ramené en 2015 à 3 % du PIB (3,5 % en 2011), sans altérer significativement la qualité des services publics locaux. Mais à quel prix.

En quatre ans, les recettes des collectivités ont diminué de 17,5 milliards d’euros – contre 12,5 milliards en France prévus sur la même période – entraînant un recul de l’investissement local de 26 milliards entre 2010 et 2017. Alors qu’en France les experts ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’investissement local italien sacrifié

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X