Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réfugiés

Une circulaire vient encadrer l’action des collectivités dans l’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés

Publié le 24/09/2015 • Par Brigitte Menguy • dans : TO non parus au JO

Suite au nombre sans précédent de migrants et les engagements pris par le Président de la République, une circulaire du ministre de l’Intérieur est relative à l’organisation de l’accueil des 30 000 demandeurs d’asile et de réfugiés. Elle rappelle la compétence de l’Etat en la matière et le rôle du coordonnateur national.

Toutefois, la circulaire précise que cet accueil implique la contribution de l’ensemble du territoire. C’est pourquoi, la circulaire comporte en pièces jointes, un dossier remis au maire et la lettre de mission du coordonnateur national.

Dans le dossier remis au maire, sont précisés le parcours et l’hébergement du demandeur d’asile, le logement ainsi que le dispositif d’accueil et d’intégration des réfugiés mais surtout le rôle pour les communes par un jeu de questions-réponses. Ainsi, la circulaire précise notamment que :

  • lorsque ma commune compte des logements sociaux vacants, le maire doit les signaler au coordonnateur national ;
  • le Gouvernement mettra en place un fonds d’urgence pour accompagner les collectivités locales qui contribueront à la création de nouvelles places d’hébergement. Des aides seront également prévues pour les collectivités qui devront au préalable consentir des dépenses d’équipement ;
  • le maire ne peut en aucun cas privilégier d’accueillir de manière exclusive une population plutôt qu’une autre.
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une circulaire vient encadrer l’action des collectivités dans l’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés

Votre e-mail ne sera pas publié

François

25/09/2015 03h33

Dire qu’il y a quelques mois On nous a dit qu’il fallait développer la mixité sociale, que les logements HLM regroupaient trop de personnes en voie d’intégration que c’était la faute des politiques de la Ville s’il y avait un terreau de radicalisation dans cette concentration de personnes en difficulté, et On demande aux villes de déclarer leurs logements sociaux vacants pour y installer de nouveaux migrants, sans chercher à privilégier une population plutôt qu’une autre ? J’ai dû manquer un épisode…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X