Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • Mise en examen de l’agglomération de Cholet après la noyade d’un enfant

Justice

Mise en examen de l’agglomération de Cholet après la noyade d’un enfant

Publié le 24/09/2015 • Par avec l'AFP • dans : Régions

La communauté d'agglomération de Cholet a été mise en examen pour "homicide involontaire" à la suite de la noyade, en 2012, d'un garçonnet de deux ans dans une piscine municipale, a indiqué mercredi le parquet d'Angers confirmant une information de France 3 Pays de la Loire.

C’est le président de la communauté d’agglomération, Gilles Bourdouleix (ex-UDI), qui s’est vu signifier la mise en examen de la communauté en tant que personne morale, a précisé le procureur de la République d’Angers Yves Gambert à un correspondant de l’AFP.

Une deuxième mise en examen a également été signifiée, toujours au titre de « personne morale », à la direction de l’établissement public industriel et commercial Cholet Sports Loisirs, qui assure la gestion du complexe multi-loisirs où a eu lieu l’accident.

Le 9 août 2012 un enfant de 2 ans s’était noyé dans la piscine après avoir échappé à la surveillance de ses proches et du personnel au moment où la famille s’apprêtait à quitter la piscine en fin de journée.

L’enquête ouverte après le drame avait été classée sans suite en 2013 mais la famille de la victime a saisi directement un juge d’instruction et s’est constituée partie civile.

 

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mise en examen de l’agglomération de Cholet après la noyade d’un enfant

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X