Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Observatoire SFL/Forum 2015

Départements : fiscalité stable malgré les difficultés financières

Publié le 23/09/2015 • Par Pierre Cheminade • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, Données interactives finances, France, Infographies finances

CaptureDpts
La Gazette
Comme l'an dernier, les départements sont restés en 2015 très modérés dans l'utilisation du levier fiscal. En effet, malgré d'importantes difficultés budgétaires liées au financement des allocations individuelles de solidarité, neuf sur dix ont opté pour une stabilité du taux de la taxe sur le foncier bâti.

Après une progression moyenne exceptionnellement faible en 2014 (+0,1 %), l’année 2015 affiche une évolution encore très modérée pour la taxe départementale sur le foncier bâti (+0,6 %). En effet, selon l’étude annuelle de l’observatoire SFL/Forum pour la gestion des villes, jamais autant de départements n’avaient maintenu leur taux au cours des dix dernières années. En 2015, seuls 11 départements ont fait le choix de recourir au levier fiscal pour ajuster leurs recettes dans un contexte pourtant marqué, d’une part, par la nouvelle réduction des dotations de l’Etat et, d’autre part, par le dynamisme persistant des dépenses liées aux trois allocations individuelles de solidarité (RSA, APA et PCH).

Comme en 2014, cette modération fiscale peut s’expliquer à la fois par la tenue des promesses électorales prises par les nouvelles équipes arrivées aux manettes au printemps dernier et par la nouvelle bouffée d’air liée à la faculté de relever à 4,5 % leur taux plafond ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Départements : fiscalité stable malgré les difficultés financières

Votre e-mail ne sera pas publié

chablais

23/09/2015 04h44

Vous avez dit stabilité? Vous n’avez surement pas regardé le département du Var qui vient d’augmenter de 20% son taux de taxe foncière. C’est un vrai scandale et quand vous demandez des explications, personne ne vous répond. De quoi reprendre la fameuse phrase de Churchill, la démocatie est le pire des systèmes,………
Il est vrai que le Var est complétement sinistré, et figure aprmi les départements els plus à plaindre de France!!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X