Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Déontologie de la sécurité

« Les policiers municipaux jouent un rôle précieux dans le dialogue police-population »

Publié le 21/09/2015 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Nadine Angeli-Troccaz Defenseur droits deontologie securite une
Defenseur des droits
Dans un entretien exclusif, l'adjointe au Défenseur des droits en charge de la déontologie de la sécurité, Claudine Angeli-Troccaz, s'exprime sur les policiers municipaux. Elle revient sur les saisines formulées en 2014 à leur encontre et précise les chantiers qu'elle entend mener avec eux.

Selon le rapport annuel du Défenseur des droits paru en janvier dernier, le nombre de réclamations relevant de la déontologie de la sécurité a considérablement augmenté entre 2013 et 2014, passant de 571 à 702. Comment expliquez-vous cette tendance ?

Nous avons en effet constaté une hausse significative du volume des réclamations en 2014 et depuis la création du Défenseur des droits. Cette progression d’environ 22% s’explique sans doute par une plus grande visibilité du Défenseur des droits dans le paysage institutionnel mais aussi par le fait que les citoyens peuvent nous saisir directement, ce qui n’était pas le cas pour la CNDS. Une autre explication réside peut-être également dans une plus grande exigence de ces mêmes citoyens en matière de déontologie à l’égard des forces de sécurité.

Que recouvrent les réclamations ?

En termes statistiques, les saisines concernent en premier lieu l’usage disproportionné de la force par les forces de l’ordre et des faits de violences dont elles ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les policiers municipaux jouent un rôle précieux dans le dialogue police-population »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X