Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Une annulation administrative d’un refus de permis de construire, fait-elle naître un droit tacite à l’obtenir ?

Publié le 22/09/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : Réponses ministérielles

L’annulation judiciaire d’une décision expresse ou tacite de refus ou d’octroi de permis de construire fait disparaître rétroactivement ladite décision et oblige l’autorité compétente à procéder à une nouvelle instruction de la demande dont elle demeure saisie, que le juge ait enjoint ou non à l’autorité compétente de réexaminer cette demande et que le pétitionnaire ait ou non confirmé sa demande d’autorisation.

L’autorité compétente se prononce à nouveau d’une part, eu égard à l’injonction d’instruction et aux motifs d’annulation formulés par le juge et d’autre part, au vu des circonstances de droit ou de fait qui prévalent à la date de la nouvelle décision. Toutefois, en application des dispositions de l’article L. 600-2 du code de l’urbanisme, la demande d’autorisation sera réexaminée sur le fondement des dispositions d’urbanisme applicables à la date d’intervention de la décision annulée si le pétitionnaire a confirmé sa demande de permis de construire dans le délai de six mois à compter de la notification de l’annulation définitive du refus qui lui a été opposé. (Article L. 600-2 du code de l’urbanisme, CAA de Paris,  20 janvier 2004, req. n° 00PA02366, CAA Paris, 14 février 2008, req. n° 06PA02355).

L’autorité compétente demeure saisie de la demande initiale mais elle n’a pas nécessairement à reprendre la totalité des formalités exigées pour son instruction telles que par exemple l’enquête publique, les demandes d’avis, la consultation des commissions etc., dès lors qu’aucun changement dans les circonstances de fait ou de droit entre l’époque à laquelle l’autorité compétente avait instruit le dossier et la date à laquelle elle doit arrêter une nouvelle décision ne le justifie.

Toutefois, en cas d’annulation pour vice de forme ou de procédure, l’autorité compétente est tenue de procéder, dans le délai imparti par le juge, à la nouvelle instruction de la formalité irrégulière avant de se prononcer à nouveau sur la demande.

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Une annulation administrative d’un refus de permis de construire, fait-elle naître un droit tacite à l’obtenir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

jden93

15/06/2017 02h49

Bonjour
Une DP a fait l’objet d’une autorisation tacite qui a été contestée
Le jugement du TA indique
« La décision de non opposition née du silence gardé par le maire de xxx
sur la déclaration préalable déposée le 23 novembre 2015 par la SCI yyy est annulée. »

3 mois se sont écoulés
La commune reste muette et le demandeur n’effectue aucune démarche
La DP est elle annulée?
merci de votre aide

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X