Transport

La révolution du paiement dans les transports publics est-elle en marche ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Pour faciliter les déplacements des voyageurs occasionnels dans les transports publics, le réseau TAG, à Grenoble, lance coup sur coup deux nouveautés majeures en septembre : le paiement par carte bancaire à bord des bus de sa ligne Chrono 1, et le post-paiement sur téléphone portable ou carte OùRA!.

L’achat de tickets de bus ou de tramway se diversifie à Grenoble. Pour le mois de septembre, deux nouveautés de taille voient en effet le jour sur le réseau TAG. La première, unique en France, consiste en l’expérimentation du paiement de titres unitaires par carte bancaire sans contact, à bord des bus de la ligne Chrono 1 du réseau isérois. Lancé dès le 21 septembre prochain, à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, le service, porté par plusieurs partenaires (dont l’opérateur Transdev et la Semitag, la société d’économie mixte responsable de la gestion du réseau, le SMTC Grenoble – l’autorité organisatrice -, et le groupe Visa Europe), sera proposé pendant un an aux Grenoblois.

Le principe est simple : des terminaux spécifiques seront disponibles dans les  véhicules. Les clients détenteurs d’une carte Visa ou Mastercard, munie du symbole NFC, auront alors à sélectionner leur voyage sur l’écran tactile du boitier, puis à placer leur carte devant le lecteur. La transaction se fera alors sans contact. Une fois cette étape franchie, il ne restera plus qu’à récupérer le reçu, faisant office de ticket de bus, pour être en règle.

à lire aussi
Transports publics : le paiement sans contact peine à décoller

Le post-paiement effectif

L’autre solution a quant à elle été lancée dès le 1er septembre dernier. Baptisée TAG&Pass, elle concerne à la fois le lancement du post-paiement sur le réseau, et la mise en place d’une application de validation via smartphone. En clair, les usagers peuvent désormais valider leur trajet, soit avec leur carte OùRA! classique ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X