Déchets

Le Grand Paris publie un livre blanc sur l’économie circulaire

Par

Les chantiers du Grand Paris produiront 60 millions de tonnes de déchets, de 2015 à 2030. En 2020, ils devront être valorisés à 70 %, selon la loi du 22 juillet 2015 sur la transition énergétique.

iledefrance.fr

L’hôtel de ville de Paris accueille, pour trois jours, des conférences, tables rondes et expositions axées sur le passage « du jetable au durable ». Ces Etats généraux de l’économie circulaire ont, à l’échelle de la Métropole du Grand Paris, comme un avant-goût des Assises nationales des déchets (23-24 septembre, Nantes), également centrées sur ce thème.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, réutiliser les déchets de chantier, créer des fermes urbaines, récupérer la chaleur circulant dans les égouts : tout cela participe de l’économie circulaire, qualifiée d’« écologie intégrale » par Anne Hidalgo, dans son discours d’ouverture des « Etats généraux de l’économie circulaire » (14, 15 et 16 septembre), co-organisés par la capitale et la Métropole du Grand Paris. Il faut « apprendre à produite sans détruire, à consommer sans consumer, à recycler sans rejeter », a déclaré la maire.

 

Wastebook et réforme fiscale

Le Livre blanc, rendu public le 14 septembre, fourmille donc de propositions (65 au total), allant de l’achat public responsable à la mobilisation des énergies de récupération, en passant par la création d’un label de qualité pour les produits de seconde main, ou encore l’assignation aux éco-organismes d’objectifs de réemploi et de réutilisation des produits à longue durée de vie. Le document, fruit de six mois de réflexion entre collectivités, acteurs économiques, universités et associations (250 participants), plaide aussi pour la création d’une plate-forme numérique dédiée aux déchets à valoriser, sorte de « Wastebook » permettant de rapprocher l’offre et la demande de matériaux.

Les propositions d’ordre fiscal requerront une évolution législative : hausse de la taxe générale sur les activités polluantes dans les zones dont les unités d’incinération ou de stockage sont en surcapacité ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP