Lagazette.fr

Publicité


1

Commentaire

Réagir
Imprimer

Intercommunalité

La communauté de communes du Saulnois, en Moselle, en crise

Publié le 27/05/2010 • Par Audrey Reinhardt • dans : Régions

Imprimer

1

Commentaire

Réagir

Le 31 mai 2010, le conseil de communauté se réunira dans un climat de tension. La fronde menée par le maire de Dieuze depuis l’annonce, en 2008, du départ de son régiment s’est radicalisée.

 

Le prochain conseil communautaire de la communauté de communes du Saulnois (CCS) (cinq cantons – 128 communes) qui se tiendra le 31 mai 2010, portant sur l’examen des comptes, s’annonce agité. Les représentants de 19 communes du canton de Dieuze et de 11 communes du canton d’Albestroff, qui ont annoncé dès 2009 leur volonté de quitter l’intercommunalité, ont saisi la cour régionale des comptes afin qu’elle épluche les comptes de la CCS.
A la tête de la rebellion, Fernand Lormant, maire UMP de Dieuze et vice-président du conseil général de la Moselle, qui a déjà fait parler de lui en 2008 en proclamant la démission de tous conseils municipaux du secteur suite au départ annoncé du 13ème régiment de Dragons parachutistes de sa commune. En filigrane reparaît son opposition avec Philippe Leroy, sénateur UMP et président du conseil général.
L’édile dieuzois reproche notamment à Philippe Leroy, dont le fief, Vic-sur-Seille, est l’un des cinq cantons de la CCS, de ne pas l’avoir soutenu dans ses actions lors des annonces de restructurations militaires et vouloir tirer un profit politique des compensations prévues. Pour contrer la fronde, Roland Geis, le président élu en 2008 de la CCS, a d’ores et déjà annoncé la présence du percepteur et le projet de commanditer un audit sur le fonctionnement de l’intercommunalité depuis sa création, en 1997.

Haut de page

Imprimer

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Mots-clés

Thèmes abordés Démocratie localeFinances localesIntercommunalité

Régions Lorrainemoselle