Transport

Zones à circulation restreinte : la leçon des Zapa

Par
Circulation à Bordeaux

La Cub

Alors que la loi de transition énergétique autorise la mise en place de Zones à circulation restreinte, une étude publiée récemment par l’Ademe, tire les leçons d’un dispositif similaire, celui des Zones d’actions prioritaires pour l’air, lancé en 2010, mais qui avait été stoppé avant même d’être expérimenté.

Malgré l’échec de leur mise en œuvre, les Zones d’actions prioritaires pour l’air (Zapa) pourraient-elles finalement être utiles dans un futur proche ? A l’heure où la loi de transition énergétique pour la croissance verte autorise la mise en place de dispositifs similaires, rebaptisés Zones à circulation restreinte (ZCR), l’Ademe a cherché à en avoir le cœur net.
Pour ce faire, elle a mené  une étude intitulée : «  Zones d’actions prioritaires pour l’air : Synthèse des études de faisabilité réalisées par sept collectivités françaises », et réalisé par Olivier Coppieters’t Wallant. Et le résultat est sans appel : tout n’est pas à jeter dans ces Zapa, loin de là.

 

Des études de faisabilité riches en enseignements

Pour rappel, les Zapa ont été lancées en 2010 en France. L’objectif était de mettre en place, dans les communes françaises de plus de 100 000 habitants qui le souhaitaient, un dispositif similaire aux Low Emission Zones (Zones à faibles émissions), qu’on trouve dans certaines villes européennes, interdisant la circulation de véhicules polluants dans un périmètre donné.

Pour ce faire, fin 2010, l’Ademe signait des conventions avec huit collectivités désireuses de tenter l’aventure : Paris, Clermont-Ferrand, Nice, Lyon, Grenoble, Bordeaux, Aix-en-Provence et Saint-Denis.
Le but devait être de réaliser dans un premier temps des études de faisabilité, puis d’expérimenter ces zones d’un nouveau genre sur les différents territoire. Si aucune collectivité ne s’engagea finalement dans la phase de test prévue, toutes, excepté Nice, ont « tout de même réalisé leur étude de faisabilité », indique le rapport. Et ces études ont produit moult résultats pouvant être utiles aux communes qui seront désireuses de lancer des Zones à circulation restreinte, estime le document.

à lire aussi
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP