Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sûreté

Le partenariat, pierre angulaire de la sécurisation des transports franciliens (IAU-IDF)

Publié le 04/09/2015 • Par Hugo Soutra • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Régions

securite_transport
Phovoir
Peu de temps avant l’attentat manqué du Thalys, l’Institut d’aménagement et d'urbanisme d’Ile-de-France (IAU-IDF) publiait une note revenant sur les différentes politiques de lutte contre le sentiment d’insécurité, de prévention de la délinquance, de sécurité publique dans les transports en commun. Selon son auteure Virginie Malochet, la diminution de la délinquance réelle comme ressentie dans les bus, tramways, métros et trains régionaux doit essentiellement à la qualité du partenariat liant l'Etat, les autorités publiques franciliennes et les entreprises exploitantes.

Véritable enjeu en termes de « qualité de vie, de mobilité quotidienne et d’attractivité territoriale », souligne la note de l’IAU-IDF, la sécurisation des transports en communs est un chantier faisant particulièrement consensus en Ile-de-France. Preuve en est : impulsé par la majorité de droite en 1997, l’investissement du conseil régional a été amplifié durant  les trois présidences de Jean-Paul Huchon (PS).

Bien que guidés par des objectifs différents et travaillant sur des « espaces où les domaines de responsabilités s’enchevêtrent », les pouvoirs publics et les transporteurs travaillent main dans la main. Près de 5 000 agents, publics comme privés, appliquent aujourd’hui la stratégie globale du conseil régional visant « non pas seulement à réduire la délinquance, mais aussi le sentiment d’insécurité. »

Des interventions variées et complémentaires

Pour assurer une certaine qualité de service, le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) « finance à la fois des ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Contenu Premium

Régions

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le partenariat, pierre angulaire de la sécurisation des transports franciliens (IAU-IDF)

Votre e-mail ne sera pas publié

Pm

17/09/2015 12h03

Bonjour,
sur une mise en accord avec un responsable de la SUGE nous avons collaborés entre nos deux services PM/SUGE sur des contrôles en gare…
les agents de la SUGE interceptaient les usagers en fraude sur l’interdiction de fumée dans une rame de RER … et lorsque que l’odeur était suspect et provenait de résine de cannabis par exemple le sortait de la trame et nous le remettait …sur cela nous procédions à un relevé d’identité palpation et remise à l’OPJTC … jusque la sans soucis …
hors ma hiérarchie direct me reproche malgré le flag , la clameur publique et la détention de stup d’avoir agit sur une gare SNCF ….
donc suis je sur mon bon droit !!!
pour moi oui mais hélas rien de claire

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X