En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Elections

Composition du bureau de vote

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Réponses ministérielles

1

Commentaire

Réagir

La présidence d’un bureau de vote ne peut être tenue par une personne qui n’est pas électeur de la commune.

 

Chaque bureau de vote est composé d’un président, d’au moins deux assesseurs désignés par chaque candidat ou chaque liste en présence parmi les électeurs du département et d’un secrétaire choisi par eux parmi les électeurs de la commune (art. R. 42 et R. 44 du code électoral).
La présidence des bureaux de vote est assurée par les maires, adjoints ou conseillers municipaux dans l’ordre du tableau ou, à défaut, par des électeurs de la commune désignés par le maire (art. R. 43). Dès lors qu’il s’agit d’une fonction qui leur est dévolue par les textes, les élus municipaux ne peuvent refuser de l’exercer, sauf excuse valable (CE, 21 octobre 1992, Alexandre).

En cas de non-respect de cette obligation, les élus concernés peuvent être déclarés démissionnaires par le tribunal administratif conformément aux dispositions de l’article L. 2121-5 du code général des collectivités territoriales. En cas d’absence, le président peut se faire remplacer par un suppléant désigné par lui parmi les conseillers municipaux ou les électeurs de la commune ou, à défaut, par le plus âgé des assesseurs (art. R. 43 du code électoral).

Si aucune disposition du code électoral n’interdit la désignation d’un candidat comme suppléant du président, celui-ci doit néanmoins remplir la condition d’électeur de la commune pour occuper cette fonction, même temporairement.
À défaut, la composition du bureau de vote est considérée comme irrégulière. Cette irrégularité peut entraîner l’annulation des opérations électorales si elle a porté atteinte à la liberté et à la sincérité du scrutin (CE, 20 décembre 1972, Élections municipales du Moule).

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

«Grâce aux labels, l’Etat continue de peser sur l’agenda urbain » – Renaud Epstein

La multiplication des prix et des labels en tout genre – « Diversité », « Ecoquartier », « French Tech », « Cit’Energie », etc – au cours des dernières années a intrigué Renaud Epstein. Ce maître de conférences à Sciences-Po ...

L’accord pour solder un emprunt toxique de Vichy-val-d’Allier contesté au tribunal

Trois habitants, militants d’Attac, ont déposé un recours au tribunal administratif pour contester la délibération de la communauté d’agglomération Vichy-val d’Allier actant, en juin dernier, l’abandon des poursuites contre Dexia, afin d’obtenir ...

Le débat sur les pouvoirs des policiers municipaux est relancé

Face au terrorisme, les syndicats de police municipale réclament des moyens alignés sur ceux de la police nationale. Des revendications qui ne font pas consensus chez tous les élus, véritables patrons de ces agents territoriaux, et qui gênent considérablement le ...

Bilans sociaux 2013 : plus de fonctionnaires, mais pas plus de primes...

Le CNFPT et la DGCL viennent de publier les bilans sociaux de la fonction publique territoriale au 31 décembre 2013. Une synthèse détaillée qui permet de regarder à la loupe la FPT : son évolution, le recours aux contractuels, la féminisation, la santé au ...

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques Démocratie locale

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. genin régis 22/05/2010, 10h39

    il manque dans le commentaire : sauf la mise en place d'une délégation

    spéciale

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.