En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

1

Commentaire

Réagir

Elections

Composition du bureau de vote

Publié le • Par • dans : Réponses ministérielles

1

Commentaire

Réagir

La présidence d’un bureau de vote ne peut être tenue par une personne qui n’est pas électeur de la commune.

 

Chaque bureau de vote est composé d’un président, d’au moins deux assesseurs désignés par chaque candidat ou chaque liste en présence parmi les électeurs du département et d’un secrétaire choisi par eux parmi les électeurs de la commune (art. R. 42 et R. 44 du code électoral).
La présidence des bureaux de vote est assurée par les maires, adjoints ou conseillers municipaux dans l’ordre du tableau ou, à défaut, par des électeurs de la commune désignés par le maire (art. R. 43). Dès lors qu’il s’agit d’une fonction qui leur est dévolue par les textes, les élus municipaux ne peuvent refuser de l’exercer, sauf excuse valable (CE, 21 octobre 1992, Alexandre).

En cas de non-respect de cette obligation, les élus concernés peuvent être déclarés démissionnaires par le tribunal administratif conformément aux dispositions de l’article L. 2121-5 du code général des collectivités territoriales. En cas d’absence, le président peut se faire remplacer par un suppléant désigné par lui parmi les conseillers municipaux ou les électeurs de la commune ou, à défaut, par le plus âgé des assesseurs (art. R. 43 du code électoral).

Si aucune disposition du code électoral n’interdit la désignation d’un candidat comme suppléant du président, celui-ci doit néanmoins remplir la condition d’électeur de la commune pour occuper cette fonction, même temporairement.
À défaut, la composition du bureau de vote est considérée comme irrégulière. Cette irrégularité peut entraîner l’annulation des opérations électorales si elle a porté atteinte à la liberté et à la sincérité du scrutin (CE, 20 décembre 1972, Élections municipales du Moule).

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Comment mettre en place la tarification sociale de l'eau au service des plus démunis

Depuis 2006, le droit à l’eau potable pour tous est inscrit dans la loi. Las, face à une précarité grandissante, les foyers modestes ont de plus en plus de mal à assumer cette charge. Les factures d’eau sont lourdes pour les familles bénéficiaires des aides ...

Lois de finances 2017 : quel accompagnement pour les fusions d'interco ?

Fiscalité, attribution de compensation, lissage des taux : le cabinet Klopfer détaille le volet "intercommunalités" de la loi de finances pour 2017 et de la loi de finances rectificative pour 2016. On y retrouve une série de mesures visant à accompagner la refonte ...

Usage des armes : vers une extension des nouvelles règles aux policiers municipaux

Alors que le projet de loi relatif à la sécurité publique doit être examiné au Sénat à partir du 24 janvier, la commission des Lois a adopté un amendement pour étendre aux policiers municipaux le futur cadre commun d’usage des armes, initialement prévu pour ...

Catégories A, formation professionnelle, Atsem... Le menu 2017 du CSFPT

Le président du CSFPT, Philippe Laurent, a une nouvelle fois défendu, lors de la présentation du programme 2017 de l'instance, un rôle accru pour le collège employeur, "qui devrait être revalorisé", pour soutenir "un dialogue social responsable". La ministre de ...

1

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. 1. genin régis 22/05/2010, 10h39

    il manque dans le commentaire : sauf la mise en place d'une délégation

    spéciale

  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.