Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Après la fusillade de l’A4, les policiers municipaux sous le choc

Publié le 20/05/2010 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, France

Une policière municipale de Villiers-sur-Marne a été tuée le 20 mai et plusieurs autres collègues et civils blessés lors d’une fusillade qui a éclaté à une sortie de l’A4. Selon un témoin, « les malfaiteurs voulaient les abattre ». Les syndicats réagissent et appellent les autorités à considérer la police municipale comme une « police à part entière ».

Le monde de la police municipale est en deuil après l’annonce de la mort d’une des leurs, policière municipale de Villiers-sur-Marne, prise sous le feu d’une bande de malfaiteurs le 20 mai, à la sortie de l’autoroute A4. Les premiers éléments de l’enquête semblent confirmer le récit qu’un témoin, arrivé peu de temps après le drame, a livré à La Gazette (lire ci-dessous).

Les faits remontent au début de matinée, vers 9h, près de Créteil : des malfaiteurs cagoulés circulant dans une fourgonnette sur l’A4 ouvrent le feu à l’arme lourde sur des policiers nationaux qui voulaient effectuer un contrôle de police sur ce véhicule dépourvu de plaques d’immatriculation. Une fusillade éclate, blessant un policier, et s’engage alors une course poursuite qui amène la fourgonnette à hauteur de Villiers-sur-Marne où ils prennent pour cible deux agents de police municipale, à bord de leur voiture, avant de prendre la fuite.

Le bilan est très lourd : touchée par balles à la tête et au thorax, la policière municipale de Villiers-sur-Marne succombe à ses blessures vers 12h30 après avoir été transportée d’urgence à la Pitié-Salpêtrière de Paris tandis que son collègue, situé à ses côtés lors du drame, est touché à l’épaule par des éclats de balle. Selon plusieurs témoignages, celui-ci aurait riposté et blessé l’un des malfaiteurs. Plusieurs civils ont également été blessés au cours de la fusillade, dont une femme de 59 ans, toujours dans un état grave.

Pistes de l’enquête

Quelques heures après le drame, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, s’est rendu sur place pour partager l’émotion des policiers municipaux. Au côté des policiers nationaux et des gendarmes, ce sont 18.000 policiers municipaux qui, chaque jour, participent au combat, au défi de la sécurité de nos concitoyens, a déclaré le ministre.

Ce dernier a également évoqué les premières pistes de l’enquête. Elles laissent penser qu’il s’agissait de personnes liées à un réseau de crime organisé et que, sans doute, compte tenu des explosifs récupérés dans le véhicule, ils se préparaient soit à attaquer un fourgon blindé soit un établissement bancaire. C’est presque du Far-West. Ils leur ont tiré dessus à la kalachnikov, a commenté pour sa part le maire de Villiers-sur-Marne, Jacques-Alain Bénisti.

« Une police à part entière »

Dès les premières heures, bon nombre de communes se sont associées au deuil, certains services affichant un voile de crêpe noire sur leur tenue d’uniforme, d’autres mettant le drapeau tricolore en berne. Le drame a également suscité bon nombre de réactions parmi les organisations syndicales. Les délinquants ne font plus la distinction entre police nationale et police municipale, observent-ils unanimement.

Il est indispensable de reconnaitre la police municipale comme une police à part entière, confrontée aux mêmes problèmes et aux mêmes dangers que nos collègues de la nationale, souligne-t-on à la FA-FPT. Et d’évoquer la nécessité de créer une pension de réversion pour veufs et veuves des agents morts en service. Formation, armement, protection des agents, l’UNAPM (CGC) appelle de son côté les autorités à conférer aux policiers municipaux les moyens nécessaires pour accomplir leur mission en toute sécurité . D’autres comme le SNPM (CFTC) rappellent leurs revendications d’un armement de 4e catégorie (arme de poing) obligatoire pour tous. Enfin, la CGT relève pour sa part que ce drame montre surtout l’échec de la politique de sécurité.

Le type s’est avancé en tirant sur la voiture comme pour les achever
La Gazette publie le témoignage d’un policier municipal d’une commune voisine, qui s’est rendu sur place peu après la fusillade. Présent lors des premières déclarations de l’agent blessé, il décrit ce qui s’est passé et livre ses impressions :
« Les deux agents de la police municipale de Villiers-sur-Marne étaient en patrouille à bord de leur véhicule dans le flot de la circulation. Quand les malfaiteurs ont vu le véhicule de police, ils l’ont doublé puis serré. Un individu en est sorti, armé d’un fusil mitrailleur et a commencé à tirer dans leur direction. Le collègue auditionné par la police judiciaire a déclaré que « le type s’était avancé en tirant sur la voiture comme pour les achever ». On a dénombré au moins 40 impacts de balle sur la voiture de nos collègues, visibles sur le pare brise à hauteur d’hommes et sur les côtés. La banquette arrière est également criblée. Cela ne fait pas l’ombre d’un doute : les malfaiteurs voulaient les abattre, sans leur laisser aucune chance de survie. Ils ont tiré pour tuer, ni plus ni moins. Les deux agents ont été touchés. Le collègue, au sol, a pu saisir l’arme de sa collègue et a riposté, ce qui lui a sans doute sauvé la vie. Il aurait touché l’un des malfaiteurs. Du coup, ils ont reculé puis tiré sur une autre conductrice dans la file des voitures pour lui voler sa voiture. Nous sommes tous choqués : notre collègue Aurélie, décédée, avait 27 ans et était mère d’une petite fille de 14 mois. Nous pensons à sa famille et notamment à son mari, collègue de Seine-et-Marne. »

Cet article est en relation avec le dossier

36 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après la fusillade de l’A4, les policiers municipaux sous le choc

Votre e-mail ne sera pas publié

Arnaud

20/05/2010 06h24

Je trouve ça très triste pour cette femme, elle ne meritait pas ça, mais je suis pas du tout d’accord d’armer la police municipale, la plupart n’ont pas passé les mêmes test que la police nationale….

Etre un policier, un vrai, ce n’est pas la même chose que d’être là pour mettre des pv de stationnement…

André ORTIS

25/05/2010 06h46

Arnaud, après tout on ne connaît que ce prénom vous n’êtes peut-être pas policier; autrement vous connaitriez le mode de formation au tir de nos chers policiers municipaux, formés pour la plupart par des policiers nationaux dont la réputation au tir n’est plus à faire. Pour votre gouverne, sachez que si le second policier municipal n’avait pas été armé, nous pleurerions deux de nos collègues et grâce à son tir, nous avons eu l’ADN d’un des agresseurs présumés (est-ce que le terme « présumés » vous sied?) – Je ne connais pas non plus votre commune d’appartenance mais ce n’est pas grave, en France les policiers sont exposés, vous peut-être pas et c’est tant mieux. Réfléchissez un peu avant d’attaquer toute une profession et les autres familles. je me sens endeuillé et je suis un ancien gendarme. Quant à Aurélie je l’ai connue.

julio

23/05/2010 05h39

Pour répondre aux nombreuses personnes mal renseignées :
les policiers municipaux (PM) jouissent tous d’une formation obligatoire de 6 mois éditée par le centre national de la fonction publique territoriale (formation théorique, pratique et stagessss d’observation).
Ils ont la qualité judiciaire d’agent de police judiciaire adjoint et de ce fait travaille à la fois pour le compte du maire et du procureur de la république.
L’armement en PM est validé auprès du préfet et à la suite d’une formation de 15 jours sur le tir (législation et tirs). et chaque année, 2 séance de tir au minimum obligatoire par an !
Puis chaque année, ils ont l’obligation de faire une formation continue obligatoire concernant les avancées des législations… et ceci, c’est la seule force de police à le faire !

Vivez avec votre époque, la PM se professionnalise de plus en plus et de nombreux gendarme et policier nationaux viennent en PM. et ils sont BIEN loin de la police-milice dont certains parlent !

Leurs missions sont TRES variées : stationnement gênant, payant, infractions au code de la route, accident de la route, rixe, différents de voisinage, législation sur les chiens dangereux, renfort de la police nationale et gendarmerie, interpellation d’individus en flagrant délit, sécurisation des points écoles, interventions sur appels des citoyens ……..

INFORMEZ VOUS ET APRES : donner votre point de vue !!!!

collegue martiniquais

20/05/2010 07h36

nous sommes profondément touché ici en Martinique nous pensons à la famille du fonctionnaire à son mari collegue également et son enfant. Ce qui vient de se produire dans l’hexagone doit nous amener tous à une véritable prise de conscience dans notre département ou nous avons énormement d’armes en circulation. En Martinique tous les policiers municipaux sont armés mais je suis convaincu que la vigilence n’est pas toujours de rigueur.
je souhaite que la haute instance du ministre de l’interieur nous reconnaisse pleinement à travers du nombre important de prérogatives imputées et qui nous exposent identiquement aux collègues de la nationale. nous avons aussi des patrons (maires) qui ne veulent pas comprendre que notre métier est à risque et ce n’est pas seulement l’uniforme qui nous donne force de travailler en toute sécurité.

Emma

20/05/2010 08h17

je suis attérrée …je pense à cette jeune femme et à son tout petit qui ne verra plus jamais sa maman. En même temps, je suis en colère car la recrudescence de la violence est inquiétante.Comment des armes de guerre peuvent-elles circuler de cette façon ? Il s’agissait sans doute d’un braquage en cours mais on sait qu’au delà de tout méfait prévu ce type d’arme progresse. Alors, Monsieur Hortefeux, bien que j’appartienne à votre famille politique, je vous dis que vous n’avez pas les yeux en face des trous et que votre attitude laxiste dans les banlieues fait le lit du FN… et là je pleure encore plus….

PM de Lamorlaye

21/05/2010 07h15

Nous sommes de tout coeur avec la famille de notre collègue. Nous continuerons nos missions avec une pensée pour Aurélie …

Denis

21/05/2010 07h51

Bonjour,
à tous nos collègues de cette police municipale, nous nous joignos à vous dans cette rude épreuve, qui demain, peut nous arriver aussi. Courage à vous et à la famille, nos sincères condoléance de la PM de Saint-Paul de la Réunion. Un message aux Maires de France et de navarre, du bleu! mal perçu, police reste police, ARMEZ-LES! un gilet, un casque, une bomde, un baton, ne suffisent pas devant ces malfaiteurs lourdement armés! Chers collègues, nous pensons à vous, et à titre posthume, elle aura un grade, c’est de notre vivant, pour notre courage et dévouement qu’il faut décerner ça, mais pas à ce stade là.
Courage les gars, OUI C’EST DUR

angery

21/05/2010 08h46

Il convient d’armer nos policiers municipaux avant que la population ne prenne l’initiative de se protéger de cette manière. Afin d’éviter à chacun de faire sa justice lui-même, mieux vaut permettre à ceux dont c’est le métier de pouvoir se défendre et mieux nous protéger.

pm13

21/05/2010 09h53

toutes mes condoléances à la famille et aux proches. nous faisons un métier difficile au quotidien qui n’est que rarement reconnu par nos concitoyens. non seulement il y a beaucoup à revoir sur l’homogénéisation des services (moyens, transmission radio, etc…) mais aussi malheureusement lorsque l’un de nous décède sur le volet social et le statut des policiers municipaux. n’oublions pas que nous formons un corps de métier à part, spécifique.
faisons en sorte que nous n’ayons plus à revivre cela et que tout soit fait pour une protection au sens large du terme de chaque agent soit assurée.
encore toute mes condoléances.

jean-luc GERARD

21/05/2010 10h29

Je voudrais au nom de la municipalité de Rambervillers (Vosges) présenter nos sincères condoléances au mari de Aurélie et à sa petite fille de même qu’aux familles et Policiers Municipaux de Villiers sur Marne.
Je soutiens les demandes de reconnaitre les PM au même titre que les Polices d’Etat avec les mêmes avantages.
Jean-Luc GERARD Adjoint au Maire chargé de la sécurité

f3627

21/05/2010 10h36

D’après les premiers témoignages, il y a manifestement l’intention de tuer du Bleu ! J’espère que cette espèce ne va pas faire d’émule et que notre quotidien qui est déjà difficile ne va pas ressembler aux séries télés. La vie des bisousnours c’est terminé ! Il faut prendre le taureau par les cornes et faire respecter les valeurs de la République pour mettre un terme à cette délinquance massive .
J’ai une énorme pensée pour notre Collègue qui est tombé sur le champ d’honneur et je présente toutes mes condoléances à sa famille.

Jean-Luc GERARD

21/05/2010 11h25

Pas d’accord avec Arnaud, les PM ne font pas que des PV de stationnement,chez nous ils patrouillent les nuits, donc ils ont les moyens pour effectuer les missions demandées ( Armement,radios et bientôt gilets pare-balles).Nous ne sommes plus au temps des gardes champêtres qui assuraient les sorties d’écoles et distribuaient les courriers des maires , nous sommes dans un pays ou la violence augmente avec des délinquants qui n’hésite pas à tirer pour tuer.
Je suis responsable d’un service de Police Municipale donc j’ai le devoir de protéger nos agents avec un maximum de moyens.

Norbert PHILIPPON

21/05/2010 11h26

Je présente en mon nom et au nom des fonctionnaires de la Police Municipale de Pontoise nos sincères condoléances à la famille d’Aurélie ainsi qu’à son mari. J’ai une pensée émue également pour son enfant …
J’adresse mon soutien aux fonctionnaires de Villiers sur Marne ainsi qu’à leur chef de service dans ces moments difficiles que nous vivons et qu’ils vivent plus intensément que nous à cette heure.

C/P Norbert PHILIPPON

Eric PORTAZ

21/05/2010 02h02

Je tiens à présenter, au nom de la Police Municipale de Plan de Cuques dans les Bouches du Rhône, toutes nos condoléances à la famille d’Aurélie ainsi qu’à son mari et son fils.
L’ensemble du service a une pensée pour toute l’équipe de Villers sur Marne.
Notre métier est de plus en plus difficile, une fois de plus nous sommes touchés au coeur.

Le C/S Eric PORTAZ.

seb

21/05/2010 02h23

Arnaud, au vu de votre commentaire, ne seriez vous pas de la PN ? Pleurons ensemble notre collègue et arretez de dire que la police municipale n’est bonne qu’a mettre des PV…car c’est loin d’être son seul rôle.

filou1966

21/05/2010 03h22

Au nom de la Police Municipale de Suresnes, nos sincères condoléances à la famille d’Aurélie ainsi qu’à son mari collègue et à son enfant. Un pensé émue à nos collègues de Villiers sur Marne. Bon courage !!

Sébastien

21/05/2010 04h09

Je tiens à présenter, au nom de la police municipale et des A.S.V.P. de la commune d’Orsay, toutes nos condoléances à Aurélie.

dic

22/05/2010 04h52

je compatis à la douleur des collégues ainsi qu’à lmeurs proches et leurs collégues un collègue de guadeloupe

Pierre 59

21/05/2010 05h55

Sacré Arnaud, j’ai lu, comme ce matin, j’écoutais des inepties sur certains médias (qui laissent dire n’importe quoi à n’importe qui). Un Collègue pense que vous êtes Gardien de la Paix. Vous ne connaissez pas la voie publique ! Par contre, vos propos sont indignes mais évidemment syndicaux de bas étage. Une info Monsieur le Super Policier :^Si je me plaçais à votre niveau, je vous inviterais à réviser vos cours. En effet, qui sont les premiers Policiers en France ? Savez-vous également qu’à titre personnel ainsi que beaucoup d’autres Collègues PM, nous bénéficions d’entraînements mensuels au tir nonobstant le fait que nous ne sommes pas limités en quantités de cartouches ! A en pâlir de honte non ? Qui est dangereux à votre avis ? Sur ce, je vous souhaite longue carrière … protégez vous !

CSPM Bruno ANDREO

22/05/2010 12h06

Je tiens à vous présenter au nom des agents du service de la Police Municipale de Les Arcs sur Argens, dans le Var, toutes nos condoléances au marie à l’enfant ainsi qu’à la famille d’ Aurélie.
Nous nous associons à la douleur des agents de Police Municipale de Villiers sur Marne pour la perte d’une collègue en service commandé. Je trouve que les commentaires de Monsieur Arnaud sont très déplacés, car la Police Municipale est en deuil. Courage et Force à vous tous.
CSPM Bruno ANDREO Les Arcs sur Argens (Var)

CSPM Bruno ANDREO

22/05/2010 12h27

Les agents de la police municipale de la commune de Les Arcs sur Argens dans le Var, adresse également un prompt rétablissement à Thierry de la Police Municipale de Villiers sur Marne

david

22/05/2010 02h27

Sincères condoléances à la famille, courage à son mari et collègue.

Pour le post d’ Arnaud il vaut mieux entendre ce genre de commentaire que d’ être sourd, quoique.

Un PM du 93.

collègue de guadeloupe

22/05/2010 05h01

nous sommes pronfondément attristés par ce qui arrive encore une fois à la grande famille de la police municipale je tiens à porter aux noms des collègues des ABYMES un soutien sans faille au mari ainsi quà son fils et ses collègues nos sincères condoléences les plus attristées à un membre de notre grande famille tchimbé raid ( tenez bon)

CS Henri NOVAK

22/05/2010 04h54

Je tiens à faire part de la tristesse de l’ensemble du personnel de la Police Municipale de Villeneuve Loubet (06) et de son soutien. Ce moment difficile pour la famille mais aussi pour la PM rappelle combien le danger est présent en permanence et que tous les moyens doivent nous être donnés afin de pouvoir réagir avec des outils adaptés. Les sarcasmes de certains sur les compétences des APM doivent être ignorés car nous savons que souvent nos collègues d’état sont satisfait d’avoir « la municipale » ainsi que la population.
Chef de Service Henri NOVAK responsable de la police municipale.

limahotel

22/05/2010 10h09

Quelle tristesse d’apprendre à sa prise de service le décès d’une consoeur ! Je suis outrée, attérée par cet acte atroce. Aurélie, jeune maman, avait certainement une belle carrière à venir. Malheureusement, un assassin l’a abattue. Je crois en la justice et Justice sera rendue mais elle ne ramènera pas notre collègue. En poste en Côte d’Or, je fais partie d’une PM où nous sommes armés de bâton et de bombe lacrymo !!! Je travaille en quartier sensible où sont saisies des armes de poing tels des fusils mitrailleurs et j’en passe. Nous ne sommes pas reconnus à notre juste valeur puisque nous sommes les larbins de la PN !!! Il est malheureux que nos dirigeants réagissent tardivement sur notre corps de métier et non, Monsieur le Président de la République, faire d’Aurélie un chevalier de la Légion d’Honneur, cela ne la ramenera pas ! Pensez vous à ses parents qui pleurent une fille, à son époux éploré et surtout à sa fille, orpheline. N’oublions pas ses proches collègues qui doivent vivre un cauchemar. Je suis de tout coeur avec vous mes confrères. Soyez forts, restez vigilants pour votre amie et collègue Aurélie.
J’en finirai sur les propos déplacés de Monsieur ARNAUD : vous n’avez aucun coeur, vous ne méritez pas de vous exprimer si c’est pour être médisant. Si vous êtes de la PN cela ne m’étonne pas, vous vous prenez pour un superman mais n’oubliez pas que, comme les policiers municipaux, vous n’êtes qu’un homme ! Méditez Monsieur, enfin si vous le pouvez ! Laissez nous pleurer notre consoeur en paix.

alain

23/05/2010 01h39

j’adresse toutes mes condoléances à la famille et à tous ces proches ainsi que nos collègues en service,profondément touché par la perte d’une collègue, mais aussi reconnaitre que nous avons de plus en plus de difficultés sur le terrain sans la reconnaissance de notre profession.

christian

23/05/2010 06h53

Toutes mes condoloéances à la famille d’Aurélie, ma pensée va d’abord à elle et sa famille, tirer partie de ce drame pour évoquer le statut social, je trouve cela prématuré, le plus important au présent c’est que sa famille puisse surmonter cette tragédie et faire face.
PM Cannes

David

24/05/2010 12h16

Je tiens à vous présenter au nom des agents du service de la Police Municipale de RAMBERVILLERS, dans les VOSGES, toutes nos condoléances à la famille d’ Aurélie.
Nous nous associons à la douleur des agents de Police Municipale de Villiers sur Marne suite au décès d’une collègue en service
Je trouve que les commentaires de Monsieur Arnaud sont déplacés,
je viens pour ma part de la gendarmerie où j’étais Adjudant, et je suis actuellement en formation de chef de service , je tiens à dire à Arnaud qu’il n’y a pas de différence entre la formation POLICE/GENDARMERIE et celle de la police municipale.
les domaines de formation sont identiques mais plus développés dans le domaine de la police judiciaire pour ce qui est de la POLICE/GENDARMERIE,le reste est pareil………..
je pense qu’il serait temps de te mettre à la page……..
CS PM RAMBERVILLERS , VOSGES

defyd

24/05/2010 04h12

Tout d’abord mes condoléances au mari , au bébé, à la petite fille et à la famille d’Aurélie.
Courage à toute l’équipe de la PM de Villiers sur Marne;
Un prompt rétablissement à Thierry.
Arrêtons ces bagarres de bas étage, heureusement, que la Police Municipale prête main-forte à la Police Nationale !
J’ai fait ma carrière dans la Nationale et terminé dans la Police Municipale. Le Maire de Villiers a toujours été le premier à doter ses agents de tous les outils, matériels, armement avec un entraînement régulier, une formation sans faille. De grâce, elle est morte gratuitement, sans raison, il ne faut pas lancer la pierre a une corporation qui est en deuil. Au contraire, unissons nous et honorons sa mémoire. Repose en paix petite Aurélie nous ne t’oublierons pas !

Virginie

24/05/2010 07h56

Je présente en mon nom et au nom des fonctionnaires de la Police Municipale de LORMONT ( Gironde ) nos sincères condoléances à la famille d’Aurélie ainsi qu’à son mari. Pensons à l’enfant de tout coeur.
Que DIEU bénisse notre collègue partie trop tôt.

Virginie

24/05/2010 08h00

Excusez moi, mais petit message pour Arnaud, venez bosser avec nous sur le terrain.
Facile de critiquer la Police Municipale, apprenez votre histoire……
Dommage d’avoir des gens comme vous aussi bête.

serge

25/05/2010 08h13

Je souhaite m’associer à la douleur de la famille. Une grande perte pour la profession. Mesdames et Messieurs les élus pensez à la sécurité de vos agents!!!!
pm04

Erwann

25/05/2010 01h33

La police municipale de Ploemeur (56), présente toutes ses condoléances à la famille d’Aurélie, particulièrement à sa petite fille et son époux, ainsi que l’ensemble de ses collègues.
Nous souhaitons également un prompt rétablissement à Thierry.
Nous sommes par contre navrés de lire les propos de certains lecteurs: « Arnaud », que nous considérons être d’un autre temps et déplacés étant donné les circonstances.

nadia

25/05/2010 03h19

hommage a aurelie decedee dans ses fonctions de policiere municipale
sinceres condoleances a sa famille a ses proches a ses amies et a tous ses collegues
bon courage a tous dans cette douloureuse epreuve

CS Alain BOUHIER

25/05/2010 09h35

L’ensemble de la Police Municipale de St-Laurent du Var ( APM et ASVP ) présente ses plus sincères condoléances à la famille d’Aurélie, avec une pensée particulière pour son fils et son mari.
Demain mercredi, arrêtons les polémiques et soyons de tout coeur avec nos collègues de Villers sur Marne et plus particulièrement Thierry.
Il y a un temps pour le deuil et un temps pour construire l’avenir !

police municiaple de bedoin 84

25/05/2010 09h52

La Police municipale de bedoin présente à la famille d’Aurélie nos condoléances les plus sincères. Nous avons une pensée à son mari et à sa petite fille

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X