En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

 

Réagir

Développement économique

Autonom’Lab, l’outil du Limousin pour booster la silver économie

Publié le • Par • dans : Régions

0

Commentaire

Réagir

soutien des personnes agées © Fotolia

Précurseur en matière de silver économie grâce à son laboratoire d'innovations, le conseil régional du Limousin cherche à faire émerger les besoins des usagers âgés et à favoriser des réponses économiquement viables.

 

Répondre au vieillissement de la population en créant de l’activité économique, c’est le but de la silver économie, dont la filière spécifique a été créée en avril 2013, sous l’impulsion de Michèle Delaunay et Arnaud Montebourg, alors ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie et ministre du Redressement productif. Soit avec trois ans de retard sur la région limousine. « C’est un sujet dont on avait mesuré l’intérêt », explique simplement Pierre Mérigaud, le directeur d’Autonom’Lab, un laboratoire d’innovation qui favorise les solutions innovantes dans les prise en charge de la dépendance. L’association, créée en 2010 grâce aux financements du Conseil régional du Limousin et de l’Union européenne, est devenu un groupement d’intérêt public innovant en janvier 2015, dont le financement est assuré par l’agence régionale de santé, la région, la Caisse des dépôts et les départements de la Corrèze, de la Creuse et de la Haute-Vienne.

Autonom’Lab c’est « une approche pragmatique mais globale », résume son directeur. Le but est de partir du terrain, des besoins exprimés par les personnes âgées ou handicapées et trouver une réponse, mise en application par les entreprises locales. La question est de savoir « quelles conditions sociales et financières apporter à des situations de vie qui se dégradent ». Des produits ou services peuvent être des réponses. « Mais un besoin ne fait pas une commande, prévient Pierre Mérigaud. Il faut se concentrer sur les usages pour voir s’il existe un potentiel de marché pour industriels. Ils ne se lanceront que s’il existe un marché. »

Avec la difficulté que dans le cadre de la dépendance, les solutions se font souvent au cas par cas et que la personne ne s’arrête pas de vieillir, « il faut donc continuer de la suivre pour s’adapter aux modifications de son état », précise le directeur d’Autonom’Lab.

Un nouveau marché pour les entreprises

Parmi les besoins des personnes âgées : les service pour le logement, « plebsités » selon Pierre Mérigaud. « Mais comment fait-on pour aider les industriels pour répondre à cette demande ? » C’est avec cette interrogation que le laboratoire est parti à la rencontre d’entreprises. Silis Electronique, une entreprise de Limoges, « dans la domotique depuis longtemps mais pas la silver économie » avant sa rencontre avec Autonom’Lab, a ainsi créé un prototype qui permet une ouverture sécurisée de la porte d’entrée des personnes, sans qu’elles ne se déplacent jusqu’à la porte, grâce aux smartphones. « Grâce à Autonom’Lab, nous avons rencontré différentes personnes âgées dans des réunions “créativité” qui nous ont permis de définir précisément le besoin. » L’entreprise est aujourd’hui prête à lancer l’expérimentation sur quelques sites, avant une probable mise sur le marché : « Il nous faut plusieurs expériences car chaque handicap est particulier, nous voulons les tester tous. »

Un habitat qui continue à s’adapter

La Mutualité française Limousine a également bénéficié de l’expertise du laboratoire pour développer des logements adaptés, où des personnes ne perte de dépendance peuvent vivre, mais qui ne sont pas des Ehpad. « Il n’y aura plus de création de maison de retraite : les départements n’ont plus les moyens et les familles, pour qui le reste à charge est toujours plus important, ne suivent plus. Il nous manquait une structure entre le domicile et l’Ehpad », détaille Michel Dubech, le directeur général. Le premier projet s’est monté à Saint-Hilaire-Peyroux (920 habitants, Corrèze), fin 2012. « Le but est de mettre à disposition des logements individuels, en partenariat avec l’office HLM, accessible sur tous les plans : autonomie pour les personnes dépendantes et pour toutes les bourses avec un loyer modéré et des charges basses grâce à des bâtiments basse consommation. »

Dix logements sont donc sortis de terre. « Ils répondent à la demande de personnes âgées qui ne veulent plus vivre seules mais qui ne souhaitent pas entrer en Ehpad », indique Jean-Claude Peyramard, le maire de la commune. Les personnes âgées se sentent plus en sécurité et moins seules grâce à la salle communes où des activités sont proposées. En plus d’être une solution pour les aînés de la commune et des environs, les logements adaptés ont permis de « revitaliser le centre du bourg », explique l’édile. Les personnes, indépendantes, sortent faire leurs courses dans les commerces et l’emploi d’aides à domicile ou le portage des repas a permis de créer de l’activité.

Dans ce concept, Autonom’Lab est venu apporté son expertise technique. « Il nous accompagne dans la mise en place de la domotique et son évolution. Nous voulons faire en sorte de pouvoir développer ce type de logement pour accueillir des personnes un peu plus dépendante », explique Michel Dubech.

 

Les usagers au cœur du dispositif

Autonom’Lab est un “Living Lab”, un laboratoire d’innovation ouverte où l’utilisateur est au centre du dispositif et participe à la conception. Chaque besoin présenté à des entreprises locales l’est avec des usagers potentiels. « Tous les projets passent par la participation des associations d’usagers pour avoir un retour, des témoignages et une mobilisation autour d’un projet pilote pour mieux mesurer l’impact des mesures », explique Pierre Mérigaud, directeur de la structure. Les entreprises peuvent ainsi définir précisément les besoins et s’assurent que leur produit trouvera un marché lors de la commercialisation.

 

Haut de page

0

Commentaire

Réagir
Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés Développement économiqueGrand âge

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.