Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Chambre régionale des comptes

Le maire de Lyon demande au préfet d’assurer la sécurité sur les berges du Rhône

Publié le 11/05/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Depuis trois ans, des sociétés privées assurent la sécurité des berges du Rhône en été, un dispositif illégal selon la CRC Rhône-Alpes.

La Chambre régionale des comptes Rhône-Alpes a épinglé la décision “illégale” de la ville de Lyon qui a recouru à des sociétés privées afin d’assurer la sécurité sur les berges du Rhône, en centre ville. Elle a notamment rappelé que le maire ne peut déléguer ses pouvoirs de police sur la voie publique à une entreprise privée.

Gérard Collomb, le maire de Lyon, avait eu l’occasion de s’entretenir du problème des berges avec le préfet du Rhône. Il vient d’enfoncer le clou pour lui demander par écrit que “la police nationale assure désormais cette mission que vous considériez comme régalienne”.
Dans sa réponse à la CRC Rhône-Alpes, l’élu s’est engagé à mettre fin “dès cette année” à cette intervention privée sur les berges du Rhône, une décision liée à celle du préfet de prévoir les effectifs en conséquence.

La balle est donc dans le camp de l’Etat. Le maire de Lyon prévoit que le rapport de la CRC fasse l’objet d’une communication et d’un débat lors d’un prochain conseil municipal.
Le temps presse aussi pour se mettre en conformité avec l’avis de la CRC avant l’été. En effet, la ville fait appel à des sociétés de surveillance du 15 juin au 15 septembre de 23 heures à 4 heures du matin, du jeudi au dimanche. Depuis trois ans, ces agents privés sont censés prévenir les débordements sur les berges, vaste aménagement urbain qui a suscité un immense engouement auprès du public.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le maire de Lyon demande au préfet d’assurer la sécurité sur les berges du Rhône

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X