Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

TVA : une niche d’optimisation

Publié le 16/09/2015 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances

TVA
Fotolia
Maîtriser les dépenses, optimiser les moyens de fonctionnement, diversifier les financements... cette logique ne quitte plus les collectivités territoriales. Moins nombreuses en revanche sont celles qui s'intéressent à l'optimisation de la TVA, une source de recettes pourtant non négligeable.

« Il est vrai que pour beaucoup de collectivités, la TVA n’est pas considérée comme un enjeu prioritaire. Depuis quelques années, il existe cependant une volonté d’optimiser sa gestion en appliquant la réglementation au mieux des intérêts de la collectivité », note Julian Poux, chef de service fiscalité et prospectives par intérim à la communauté urbaine de Marseille Provence métropole (Bouches-du-Rhône, 18 communes, 1 million d’hab.). L’intercommunalité mène une réflexion sur la déduction de TVA sur les dépenses de frais généraux, qui devrait aboutir en 2016.

Dépenses de structure, frais de bâtiment, de fluide… en fonction de la part des activités assujetties à TVA dans l’activité globale de la collectivité, un coefficient de déduction des dépenses est calculé. « Compris entre 0 et 1, ce coefficient s’applique sur le montant de TVA payé sur les frais généraux. Cette quote-part peut ainsi être intégrée au montant de TVA déductible à inscrire sur la ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

TVA : une niche d’optimisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X