Énergie

Mutualiser pour valoriser les travaux d’énergie et CEE : l’exemple rennais

| Mis à jour le 18/08/2015
Par
Haus aus Eurogeldscheinen und Infrarotbild

Gina Sanders - Fotolia.com

L’Agence locale de l'énergie et du climat du pays de Rennes se bat pour valoriser les certificats d'économie d'énergie des petites communes.

« Les fournisseurs d’énergie ne s’intéressent guère aux petites collectivités locales », explique Olivier Roche responsable du Pôle collectivités locales à l’Agence locale de l’énergie et du climat (Alec) du pays de Rennes ( 5 EPCI – 76 communes – 483.694 habitants). Le volume de certificats d’économie d’énergie généré par celles-ci étant trop faible pour eux. Jusqu’à présent, ces travaux n’étaient donc pas valorisés. Dans une démarche originale, l’Alec du pays de Rennes a décidé de s’y intéresser. « Trente communes ont signé une convention avec nous », explique Olivier Roche. « Nous disposons ainsi d’un mandat pour déposer les travaux pour leur compte et assurer la répartition des produits de la revente des CEE. Regrouper ces communes nous permet d’obtenir un volume plus important pour mieux négocier la revente ».

L’Alec reverse 75% des recettes à la collectivité locale, les 25% restants assurant les frais de gestion de l’agence. « L’originalité de l’opération est d’assembler tous les travaux, même les plus petits et dans toutes les communes. » A présent, deux dossiers ont été déposés : l’un de 33 et l’autre de 30 GWh cumac. « La majorité des travaux concernent l’isolation des bâtiments ».

Seule ombre au tableau, avec le projet de loi sur la transition énergétique, les tiers regroupeurs du type Alec ne pourront plus piloter ce genre de dispositif. Une menace que l’agence rennaise va essayer de contourner, pour continuer à défendre les intérêts des communes.

Autre dispositif, elle a mis en place un observatoire des opérations d’économies d’énergie dans les bâtiments publics, qui fournit des données décumactualisées (qui ne sont pas exprimées en GWh cumac). « C’est plus parlant pour les acteurs locaux», affirme le responsable de l’agence.

Références

Contact : ALEC du Pays de Rennes, Olivier Roche, olivier.roche@alec-rennes.org

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les transports, premier chantier de la métropole Aix-Marseille-Provence

    Les élus de la métropole Aix-Marseille-Provence, créée en janvier 2016, voteront le 15 décembre prochain en faveur d’un agenda de la mobilité, chargé de régler les problèmes de congestion d’un vaste territoire où la voiture individuelle est reine. ...

  • Ambition d’universalité pour les « EcoQuartiers »

    Le label EcoQuartier se renouvelle en 2016 pour rallier davantage de collectivités et de projets. Avec un objectif de 500 labellisés pour les deux prochaines années, parviendra-t-il à garder son niveau d’exigence ? ...

  • Le BIM, un changement de paradigme pour les services

    Chacun sait désormais ce qu’est le BIM et ce qu’il peut apporter. Mais il nécessite de profonds changements dans les pratiques des services techniques, que ce soit au niveau de la conception, de la définition des travaux, du suivi des opérations ou encore de la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP