Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Conflit pour l’implantation d’un centre de secours dans le Loiret

Publié le 10/05/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actu prévention sécurité, Régions

La ville d’Ingré vient de lancer une pétition pour dénoncer le transfert de son centre de secours qui devait initialement bénéficier de renforts.

Lancée début mai une pétition de la ville d’Ingré (périphérie d’Orléans, Loiret) a recueilli plus de 500 signatures en quelques jours. Les élus s’opposent notamment au revirement du conseil général et du SDIS 45 qui ont décidé de ne plus implanter dans la commune le poste avancé du nord-ouest de l’agglomération qui devait notamment accueillir des sapeurs-pompiers professionnels d’autres communes.
La ville avait même cédé 2500 m2 de terrain pour l’euro symbolique afin d’agrandir le centre de secours d’Ingré.

Mais au dernier moment, le SDIS a changé de position et a décidé d’implanter ce centre dans une autre commune, à Ormes.
Certains y voient un choix politique (Ormes est gérée par l’UMP alors que le maire d’Ingré est socialiste) et d’autres une vengeance. Sous la pression de riverains, le maire d’Ingré a en effet refusé de signer le permis de construire de « caissons d’entraînement » que le SDIS demandait pour le centre d’Ingré. En rétorsion, le SDIS 45 aurait donc voulu punir Ingré.

Ne tentons pas le diable, explique Marc Gaudet, vice-président du SDIS, en engageant des dépenses supplémentaires sur un centre dont l’activité est contestée. Le SDIS 45 considère d’ailleurs le nouveau choix d’Ormes comme l’alternative la plus rationnelle et la plus performante alors que le SPP (Syndicat des pompiers professionnels), attaché au site d’Ingré, dénonce au contraire ce nouveau choix qui correspond à une solution plus onéreuse et incohérente.
Christian Dumas, maire d’Ingré, entend donc mobiliser les habitants contre ce transfert. Ce n’est ni une démonstration de force ni l’action de la dernière chance car il y en aura d’autres, prévient-il.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Conflit pour l’implantation d’un centre de secours dans le Loiret

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X