En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

Finances locales

Les oeuvres d’art sont-elles une variable d’ajustement budgétaire ?

Publié le • Par • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Bonnes pratiques finances, France

Une exposition au Centre d'arts plastiques contemporains, à Bordeaux. Une exposition au Centre d'arts plastiques contemporains, à Bordeaux. © Véronique Debord-Lazaro CC by Flickr

Au regard du contexte financier tendu, des collectivités envisagent de céder certaines de leurs œuvres d'art. Les possibilités juridiques restent cependant très restreintes. Il existe en revanche plusieurs pistes pour acquérir des biens à moindre coût, voire même à titre gratuit : dons, legs, mécénat et aides des fonds régionaux et nationaux. Explications.

La baisse des dotations donne des idées ! A Wasquehal (20 500 hab., Nord), la mairie souhaitait revendre des œuvres d’art acquises par l’ancienne municipalité et qui sont « pour une partie non exposées et pour l’autre exposées dans de mauvaises conditions », selon Sophie Hardy, conseillère déléguée aux arts et à la culture.

Des procédures très encadrées

Mais c’était oublier l’article L 1311-1 du code général des collectivités territoriales, qui stipule que « les propriétés qui relèvent du domaine public des collectivités territoriales, de leurs établissements publics et de leurs groupements sont inaliénables et imprescriptibles(1) ». Cela est d’autant plus vrai pour les collections des musées de France, depuis la loi du 4 janvier 2002 relative aux musées de France. Elles sont également inaliénables et imprescriptibles et doivent être inscrites à un inventaire réglementaire. Si un déclassement est possible, il ne peut être autorisé qu’après avis de la Commission scientifique nationale des musées de France.

La commune de Wasquehal ne vendra donc pas ses tableaux. Cela sera la même chose, à moins d’un improbable déclassement, pour la ville de La Baule (15 500 hab., Loire-Atlantique) qui souhaitait se séparer de 29 tableaux de Bernard Boesch pour soutenir le fonctionnement du musée Boesch et de la résidence d’artistes associée. La ville, actuellement « en phase de validation de la procédure financière et administrative », n’a d’ailleurs pas souhaité nous répondre. Pour Wasquehal, il ne reste donc que des livres anciens pour des enchères prévues en octobre prochain. Ces livres peuvent être vendus « sous réserve que la préfecture n’utilise pas son droit de veto et parce qu’ils ne présentent pas un caractère unique », assure Sophie Hardy.

Des lignes budgétaires dédiées aux acquisitions

Pour acquérir des œuvres d’art, les communes dotées de musées ont créé le plus souvent une commission composée d’élus et de conservateurs qui étudie en amont les opportunités, en fonction d’une ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Nouvel utilisateur ? Créez votre compte

Offre pour l’ensemble des agents de votre collectivité, demandez un devis

Haut de page

Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Thèmes abordés BudgetsFinances localesPolitiques culturelles

VOUS ÊTES ABONNÉ AU MAGAZINE LA GAZETTE DES COMMUNES

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Le numéro d'abonné se trouve sur l'emballage plastique du magazine. Il s'agit de la série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale. Il peut comporter un / ou une lettre.

Dans les exemples ci-contre, les numéros d'abonné sont :
1/1234567 ou A1234567

J'ai jeté l'emballage du magazine. Comment retrouver mon numéro ?

Demandez votre numéro d'abonné auprès du service abonnement : 01 40 13 50 65

VOUS ÊTES ABONNÉ A LA GAZETTE OU AU CLUB PREMIUM

Où trouver mon numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné vous a été envoyé par e-mail.
Il est composé d’un chiffre puis d’un slash (/) suivi d’une série de 7 chiffres
(exemple : 1/2345678)

Vous ne retrouvez pas votre numéro d’abonné ?

Demandez le auprès du service abonnement :
0 820 320 901 (Numéro Indigo : 0.12€TTC/min)