Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Les villes et les régions main dans la main contre le changement climatique

Publié le 07/05/2010 • Par Euractiv.fr • dans : Europe • Source : EuroActiv.fr

Le Comité des Régions s’est engagé, le 4 mai, à aider les villes signataires de la convention des maires à lutter contre le réchauffement climatique.

Réunis pour la deuxième fois le 4 mai à Bruxelles, des maires de plus de 1600 villes répartis dans 36 pays ont échangé sur la façon dont ils comptent lutter contre le changement climatique. Ce jour-là, plus de 500 nouvelles villes ont rejoint la convention des maires.

Lancée le 29 janvier 2008, cette charte encourage les signataires à s’engager officiellement à dépasser les objectifs des fameux « 3 x 20 » de l’Union européenne. Les signataires doivent soumettre un plan d’action pour l’énergie durable dans l’année qui suit leur adhésion. Nous sommes à l’aube d’une révolution verte, et les maires sont en première ligne, a déclaré le président du Parlement européen, Jerzy Buzek.

Parmi les villes françaises impliquées figurent Bordeaux, Lille, Lyon, Paris et Strasbourg. En Allemagne, Munich et Stuttgart participent au projet. L’Italie et l’Espagne comptent parmi les pays les mieux représentés.

Les maires ont également présenté les efforts de leurs villes. Glasgow, qui émet quatre millions de tonnes de CO2 par an, souhaite diminuer ses émissions de 30 % en dix ans. Hambourg ou Paris avaient déjà affiché des objectifs ambitieux, avec respectivement 40% et 25% de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour les aider à concrétiser leurs efforts, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, s’est engagé devant eux à investir l’argent non utilisé pour la relance de l’économie pour financer un fonds destiné à aider les régions et les villes à devenir plus efficaces énergétiquement. Le commissaire à l’énergie, Günther Oettinger, a indiqué qu’au moins 115 millions d’euros seraient disponibles.

Les maires ont réagi favorablement tout en soulignant qu’il était temps. Jusque-là, le budget de la Convention s’élevait à 15 millions par an. Le secrétaire général du lobby Eurocities, Paul Bevan a déclaré que si les fonds avancés étaient plutôt faibles et en retard, ils pourraient néanmoins faire la différence. Les villes veulent à tout prix agir, a-t-il ajouté.

Echange de bonne pratiques
Afin d’aider à la réalisation de ces engagements, le Comité des Régions souhaite quant à lui faciliter les échanges d’idées et de bonnes pratiques entre les collectivités locales. Pour cela, une base de données des actions réalisées à l’échelon local en vue de lutter contre le réchauffement de la planète va être mise en place.
L’objectif est de permettre à tous les acteurs d’échanger des informations et d’apprendre de leurs pairs comment respecter au mieux leurs obligations en matière de réduction d’émissions.

La base de données sera notamment nourrie par une enquête lancée par le Comité des Régions sur les mesures de politique énergétique durable adoptées par les villes et les régions. Le premier vice-président du Comité des Régions, Ramon Luis Valcárcel Siso, a invité tous les signataires du Pacte des maires, ainsi que toutes les collectivités régionales et locales à y participer.

Les régions semblent vouloir prouver que l’échelon local peut faire progresser la lutte contre le changement climatique. Les 28 et 29 avril 2010, elles ont affirmé vouloir poursuivre les réformes en matière d’énergie avec ou sans l’aide de la Commission européenne.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les villes et les régions main dans la main contre le changement climatique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X