Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financements

Stabilisation du marché de la dette des collectivités en 2014

Publié le 03/08/2015 • Par Auteur associé • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Fiches Finances • Source : Territorial.fr

GAZ18_3-1024x717
La Gazette
L'année 2014 aura vu le marché du crédit aux collectivités se stabiliser. Après des années où la liquidité s'est faite rare et chère, où le principal acteur (Dexia) a été démantelé au profit de nouveaux acteurs - entre La Banque postale, la Caisse des dépôts, ou encore l'intervention accrue de la Banque européenne d'investissement (BEI) -, les conditions d'emprunt se sont globalement assouplies. Retour en chiffres avec l'Observatoire Finance active 2015.

Matthieu Collette

Responsable des études économiques et financières, Finance active

De la concurrence entre sources de financement

Tout au long de 2014, la concurrence entre sources de financement, d’un côté, et entre banques commerciales, de l’autre, a permis à un plus grand nombre de collectivités de se financer plus facilement et à des taux d’intérêt plus faibles. Ainsi, en 2014, les banques ont financé 53,3 % des besoins de financement à long terme des collectivités : 34,5 % de nouveaux contrats, 11,8 % de consolidation de contrats signés par le passé ou de conventions pluriannuelles ; 7 % « d’opérations mixtes » (réaménagement d’un produit structuré avec du flux nouveau).

Côté taux d’intérêt, les collectivités locales ont continué de bénéficier de taux en baisse et de courbes des taux s’aplatissant, permettant d’atteindre un coût moyen de l’emprunt à 2,40 %, sur une durée moyenne de 17 ans. Les financements alternatifs (AFD, BEI et CDC) sont restés les plus compétitifs (1,95 % en moyenne) quand les nouveaux ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Stabilisation du marché de la dette des collectivités en 2014

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X