Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Intercommunalités

Les dépenses de fonctionnement des grand EPCI restent stables

Publié le 07/09/2015 • Par Pierre Cheminade • dans : Actu experts finances, Infographies finances

GAZ30_financesUNE
La Gazette
Les dépenses de fonctionnement des grandes intercommunalités ne devraient pas augmenter entre 2014 et 2015, selon une étude d’Arkéa banque et du Forum pour la gestion des villes

Cette note porte sur les budgets primitifs de 70 des 131 groupements comprenant au moins une ville de 40 000 habitants, hors métropole de Lyon. Si le volume global des dépenses de 11,5 milliards d’euros n’évolue pas, il n’en est pas de même de ses composantes. Alors que les autres dépenses courantes sont « maîtrisées », les charges de personnel augmentent de 4,3 %, passant de 2,7 à 2,8 milliards d’euros : « Le nombre croissant de compétences exercées au niveau intercommunal et la mise en place de politiques de mutualisation peuvent constituer une explication au non-ralentissement des dépenses », notent les auteurs.

 

 

Pour compenser cette hausse, les groupements étudiés ont joué sur les charges de gestion courante (- 2,7 %) et les subventions de fonctionnement (- 1,7 %). Mais ce sont surtout les charges financières (- 3,4 %) qui ont permis la stabilité. Parmi elles, avec 266 millions d’euros, les intérêts de la dette ont par exemple reculé de 4,6 % entre 2014 et ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

"Les tendances financières 2015 des grandes collectivités locales", Arkéa banque et Forum pour la gestion des villes, juin 2015.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les dépenses de fonctionnement des grand EPCI restent stables

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X