Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Réforme de l'Etat

CRS sur les plages : les communes ne veulent pas payer davantage

Publié le 27/07/2015 • Par Caroline Garcia • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

CRS-nageur-sauveteur
Police nationale
Après que les collectivités sont appelées à prendre en charge le coût de la surveillance des plages par les CRS, les communes concernées regrettent de ne pas avoir été associées aux discussions et avancent les factures qu’elles règlent d’ores et déjà.

Dès l’été 2016, les communes balnéaires devront porter le coût de la présence de CRS sur leur plage. C’est du moins ce que prévoit l’une des 45 mesures destinées « à clarifier et redéfinir le positionnement de l’Etat, ses missions et ses modes d’intervention », présentées le 22 juillet dernier, en conseil des ministres, dans le cadre de la Revue des missions de l’Etat. Ainsi, « la mobilisation des personnels nageurs sauveteurs des CRS pour la surveillance des plages fera l’objet d’une prise en charge financière du coût induit par les collectivités locales qui en bénéficient, s’agissant d’une mission de la compétence des collectivités », prévoit le texte.

Le sujet n’est pas nouveau. Dans un rapport de novembre 2012, qui avait offusqué les maires, la Cour des comptes avait estimé que le recours aux CRS pour la surveillance estivale des plages était non seulement « irrégulier et inéquitable » mais représentait une charge indue pour l’État dans un domaine relevant de la responsabilité des communes. Elle insistait également sur le fait que la surveillance des baignades ne fait pas partie des missions premières des CRS.

Des communes qui paient déjà – Sur le terrain, face à cette proposition portée par le gouvernement, les maires oscillent entre circonspection et fatalisme. Au Lavandou (Var), la municipalité prend en charge le logement meublé des CRS, mais verse en plus à l’Etat 28 000 euros. « Je ne comprends pas très bien la portée de ce texte, compte tenu du fait que nous payons déjà pour ce service, mais quoi qu’il en soit, nous n’aurons pas le choix si la note augmente ! », avance le maire (Les Républicains) de la commune varoise, Gil Bernardi. Sept CRS sont postés sur ses plages, du 6 juillet au 31 août.

« Leur présence est indispensable de plusieurs points de vue, assure-t-il. Il y a d’une part leur compétence en matière de secourisme, qui sécurise et encadre l’action des jeunes maîtres-nageurs, mais on peut aussi compter sur leur pouvoir de maintien de l’ordre ». La plage sert en effet de théâtre à de nombreux délits : conflits d’usage, vente ambulante, conduite interdite de bateaux ou d’autres engins, usage de drogue ou alcoolémie élevée. « Avec l’arrivée massive de touristes durant une période très concentrée, la commune ne peut pas se passer de cet apport supplémentaire de professionnels, poursuit Gil Bernardi qui voit chaque année le nombre de CRS se réduire sur sa commune – ils étaient 14 en 2005.

« Selon ce que l’Etat nous demande de ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

CRS sur les plages : les communes ne veulent pas payer davantage

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X