Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la radicalisation

Un rapport préconise la création de centres de déradicalisation

Publié le 21/07/2015 • Par Pascal Weil • dans : France, Veille documentaire prévention-sécurité

Pietrasanta
Ministère de l'Intérieur
Dans un rapport remis au Premier ministre, le député socialiste Sébastien Pietrasanta présente 37 mesures pour « déradicaliser » les djihadistes. Réalisant un tour d'horizon des différentes expériences européennes, il préconise la création de centres de déradicalisation et le regroupement des prisonniers radicalisés non prosélytes.

« La déradicalisation en milieu ouvert n’est en France qu’à son balbutiement », pointe le député socialiste des Hauts-de-Seine Sébastien Pietrasanta qui a remis le 16 juillet au Premier ministre son rapport sur « La déradicalisation, outil de lutte contre le terrorisme ». Trente-sept mesures sont ainsi présentées pour « déradicaliser » les djihadistes, et principalement ceux de retour des zones de combats sur le territoire national.

Selon lui, le processus de déradicalisation doit consister en l’élaboration d’un contre-discours visant la propagande djihadiste, un accompagnement psychologique individualisé et un suivi pluridisciplinaire en vue du rétablissement des liens familiaux et sociaux. Le député fait également un tour d’horizon des expériences européennes en la matière : Allemagne, Belgique, Royaume-Uni et Danemark qui a mis en place un système de « mentors ».

Parmi les mesures phares, l’ancien rapporteur du projet de loi de lutte contre le terrorisme préconise la création de centres de déradicalisation sous contrainte après une décision du juge.

Concernant les détenus, le rapport préconise la création de nouveaux quartiers dédiés pour les individus radicalisés non prosélytes dans les prisons, qui peuvent être un « point de départ approprié pour construire un programme de déradicalisation ».

[Lire le rapport « La déradicalisation, outil de lutte contre le terrorisme », de Sébastien Pietrasanta]

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un rapport préconise la création de centres de déradicalisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X