Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Fermeture de trésoreries : la grogne enfle dans les territoires

Publié le 20/07/2015 • Par Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Capture
Cartographie par Solidaires finances publiques
Le rythme de fermeture des centres des finances publiques s’accélère sur le territoire, essentiellement en milieu rural. Personnels et élus locaux se mobilisent pour tenter de faire pression auprès de l’administration afin de conserver leur trésorerie, déplorant une démarche menée uniquement pour des raisons économiques au détriment du service public de proximité.

Le 11 juillet à L’Isle-en-Dodon (Haute-Garonne, 2 000 hab.) et le 3 juillet à Lannoy (Nord, 1 000 hab.), personnels administratifs et élus locaux étaient appelés par les syndicats Solidaires et CGT finances publiques à manifester devant leur trésorerie, dont la fermeture est programmée pour le 1er janvier 2016.

L’activité de la structure de Lannoy (10 agents) serait transférée au centre des finances publiques de Roubaix pour la partie dédiée aux particuliers et soit à Wattrelos, soit à Villeneuve-d’Ascq pour celle concernant le secteur public local. Elle accueille 10 000 particuliers chaque année et gère 24 budgets de six communes, et 87 régies. « Cette éventuelle fermeture montre que la tendance ne concerne pas uniquement les petites trésoreries rurales », souligne Laurent Perin, de la CGT finances publiques du Nord. Dans ce département, les trésoreries de Marchiennes (3 agents) et de la Madeleine (5 agents) pourraient connaître le même sort.

Celle de L’Isle-en-Dodon doit être transférée à Boulogne-sur-Gesse et le recouvrement de l’impôt du centre des finances publiques de Castanet (20 agents dont 5 concernés) vers l’hôtel des finances de Toulouse-Rangueil. De fait, le mouvement concerne toute la France. Dans les Alpes de Haute Provence, il est prévu de regrouper début 2016, respectivement à Sisteron et Saint-André-les-Alpes, les trésoreries de Volonne (6 agents) et de Colmas (4 agents). En Ille-et-Vilaine également, deux structures sont menacées à la Guerche-de-Bretagne (5 agents) et Louvigné-du-Désert (4 agents). Et dans les Côtes d’Armor, se sont celles de Plouaret et Lézardrieux.

352 fermetures depuis 2009 selon la DGFIP

Selon Solidaires et CGT finances publiques, le phénomène s’accentue « avec la métropolisation et la réforme territoriale, notamment la fusion des régions qui va entrainer un regroupement des paieries régionales dans des grosses structures », déplore Régis Mezzasalma, de CGT finances publiques. Solidaires dénombre 441 fermetures de trésoreries ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fermeture de trésoreries : la grogne enfle dans les territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

ssrw38

13/08/2015 02h51

Ceci ajoutera encore des frais aux collectivités lorsque les régisseurs devront faire plusieurs kilomètres pour aller déposer leur recettes (temps passé, carburants, véhicules etc sans parler de la multiplication des risques de vol/braquage).
Sur qu’à ce rythme l’Etat fera vite des économies, quoique ???? Mais sur le dos des collectivités ! Ne parlons pas des citoyens…. ils ne sont plus et depuis longtemps source d’inquiétude ou d’intérêts pour les politiques.

Henri Tanson

12/09/2015 09h49

Le service public et la rentabilité sont deux notions contradictoires…
Le principe du service public, c’est justement qu’il existe sans que la notion de rentabilité n’intervienne pour s’adresser à tous, républicainement, pour pouvoir justement desservir des zones rurales retirées; que ce soit pour les transports, la desserte en électricité et internet, les services comme la distribution du courrier, etc…
Notre politique oublie ce qu’est le service public pour ne plus s’intéresser qu’aux problèmes économiques; c’est ce que lui demande l’Union européenne dans ses recommandations annuelles et dans les textes de ses traités.
Adieu notre service public: Bruxelles a décidé.
À mon avis, ce n’est que le début; pourquoi cela s’arrêterait-il ? Notre économie est en pleine déroute et on ne voit rien de bon à l’horizon.
Youpee…

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X