Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances publiques

Le déficit public recule grâce aux collectivités

Publié le 29/07/2015 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Données interactives finances, Infographies finances

Capture
La Gazette
Par rapport à 2013, le déficit public a reculé de 0,1 % pour atteindre 4 % du PIB en 2014. Une légère amélioration qui est largement due aux collectivités territoriales.

Il n’y aura pas, comme à l’automne 2014, de polémique cette année sur la responsabilité des collectivités locales dans l’aggravation du déficit public national. Dans son rapport 2015 sur la situation et les perspectives des finances publiques, la Cour des comptes a cette fois-ci donné un satisfecit aux collectivités pour leur contribution à la réduction des déficits publics : « L’amélioration du déficit public provient essentiellement de celle des administrations publiques locales (Apul), dont le déficit est passé de 0,4 point de PIB en 2013 à 0,2 point en 2014 », ont souligné les magistrats, tandis que le déficit de l’Etat et de la Sécurité sociale est resté stable ou en légère dégradation.

En effet, pour la première fois depuis 2010, les dépenses des Apul (251,5 milliards d’euros) ont diminué en 2014 (-0,3 %). Leurs recettes ont en revanche légèrement progressé (+1,4 %). « Le solde de leurs opérations s’est ainsi redressé, passant de – 8,5 milliards d’euros en 2013 à – ...

Article réservé aux abonnés gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le déficit public recule grâce aux collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Gérard Lhomme

10/08/2015 09h40

Doit-on se réjouir de cette baisse du déficit des APUL ? Oui au plan comptable, d’autant plus compte tenu de la baisse des dotations, mais certainement pas au plan politique, économique et social, car obtenu essentiellement par la baisse des investissements. Cette baisse des investissements aura, si elle perdure, des conséquences sur le patrimoine des collectivités, son entretien. Certes beaucoup d’entre elles vendent une partie de celui-ci, mais si c’est pour faire baisser l’endettement, c’est aussi une très mauvaise nouvelle car c’est pour l’essentiel payer des dépenses de fonctionnement. La question des ressources des collectivités reste plus que jamais posée et surtout celle de l’inégalité des ressources, mais cette question semble tabou et personne ne veut la mettre sur la table; d’autant que la loi Notre ne va faire qu’accélérer ce phénomène en concentrant la richesse dans les métropoles et en abandonnant une grande partie des autres territoires. Aujourd’hui les entreprises bénéficient en France d’un haut niveau d’infrastructures publiques, quand ces infrastructures deviendront obsolètes, elles émigreront ailleurs, la ressource quittera nos territoires et le cycle récessif s’amplifiera…

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X