En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X

Club Finances

Finances locales

L’essentiel de la semaine du 6 juillet 2015

Publié le • Par • dans : Actualité Club finances

phalim-boi-004-211_Web © Phovoir

Chaque semaine, le Club finances vous propose un condensé de l'actualité des 7 derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

 

Chiffres-clés

Le chiffre de la semaine

31 juillet : c'est la date limite pour solliciter les premiers prêts gratuits de la Caisse des dépôts pour préfinancer les dépenses de TVA. Le montant du prêt à taux zéro est fixé forfaitairement à 8 % des dépenses d’investissement inscrites au budget principal 2015. Les fonds seront versés le 30 octobre 2015.

L’impact de la baisse des dotations sur l’investissement public local. C’est à nouveau ce sujet qui occupe le devant de la scène cette semaine avec la publication quasi-simultanée de deux rapports institutionnels. Le premier, émanant du Conseil économique, social et environnemental, propose dix mesures pour encourage l’investissement des collectivités locales.

Le second, piloté le Sénat, prend la forme d’un sondage réalisé auprès de 3 000 élus locaux qui, dans leur large majorité, jugent la baisse des dotations ni efficace, ni nécessaire. L’enquête pointe également le risque de « décrochage » des élus locaux face à la complexité croissante du système de dotations et de péréquation, alors même qu’un nombre croissant de communes se trouve en grandes difficultés.

L’actualité c’est aussi la préparation des importantes échéances du 1er janvier 2016, que ce soit pour le rapprochement des budgets des régions appelées à fusionner ou pour la mise en œuvre du meccano complexe des flux financiers de la métropole du Grand Paris.

Parallèlement, tour de France oblige, notre dossier au long cours sur la gestion active du patrimoine poursuit sa route. Après Toulouse, Grenoble, Nantes et Limoges, nous faisons étape cette semaine à Strasbourg, qui prépare une centralisation de sa gestion immobilière pour mieux l’optimiser.

Enfin, on notera également le plan d’investissement ambitieux adopté par la métropole de Lyon pour la période 2015-2020 ainsi que le phénomène de dévitalisation qui semble inéluctablement rattraper les départements.

 

 

 

 

Haut de page

Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts